vendredi 29 avril 2016

Tout un village


Mes enfants sont, comme beaucoup d'autres, assez rétifs à l'idée de dire "bonjour Monsieur, bonjour Madame". Il semblerait que mille et une chose se soient liguées contre eux pour que cela ne soit pas possible : je ne l'avais pas vu, je suis timide, tu comprends ? D'abord il ne m'a pas dit bonjour et puis en plus j'étais fatigué...et ainsi de suite.
Bien dommage.
Heureusement il y a ce fameux adage africain : "Pour élever un enfant, il faut tout un village".
Nous ne sommes pas seuls ! Ouf !

mercredi 27 avril 2016

le diner hum hum


Ou l'écoute active pour les nuls.
Ou encore Mr Jourdain pratique l'écoute active sans le savoir.

Nos rythmes actuels nous permettent peu de passer du temps de qualité avec nos enfants. Et parmi ces temps, il y en a un qui subit de plein fouet cette désynchronisation, c'est le repas familial.
Nous avons moins de temps pour nous asseoir tous ensemble autour d'une table et prendre un repas ensemble. Chacun va et vient au gré de ses activités et parfois il ne reste guère que le week-end pour partager sa table avec ceux qui nous sont chers.

Et pourtant, si on veut apaiser les tensions, créer de bons moments familiaux, écouter les uns et les autres, c'est  THE place to be.

lundi 25 avril 2016

Apprendre à résoudre un conflit



Et une nouvelle petite affiche pour mes toilettes (rassurez-vous, j'enlève les précédentes, trop d'infos, tue l'info !). Et chez moi, elle sert déjà ! (je n'ai pas dit qu'on n'entendait pas de cris, mes enfants restent normaux).

Pour télécharger le PDF, rendez-vous sur ce site.

vendredi 22 avril 2016

Petite astuce hyperacousie

Si, comme moi, vous avez des enfants qui souffrent d'hyperacousie (hypersensiblité de l'ouïe qui rend tout bruit insupportable, notamment quand l'enfant est fatigué), voici un petit objet qui devrait pouvoir vous aider :

Des  bouchons d'oreilles  !


L'Albatros et Le P'tit Prince sont beaucoup plus sympas depuis que nous avons cet article à la maison ! J'avais hésité avec le casque anti-bruit, mais finalement  j'ai choisi le moins coûteux et le moins encombrant des deux et je ne regrette pas !
Plus d'Albatros qui hurle sur les autres dès 7 heures du matin, crois-moi, ça vaut bien ce prix-là !
Ne dit-on pas que le silence est d'or ?


mardi 19 avril 2016

Le baromètre parental

Une idée piquée chez une amie. 
Parce que c'est bien beau de tâter le pouls de nos enfants régulièrement mais, nous, dans cette histoire, on en est où ? 
Notre humeur varie aussi et ceux qui nous entourent ne savent pas forcément que là, on est pas loin de dépasser les bornes des limites Maurice !
Parce qu'un petit dessin vaut parfois mieux qu'un long discours...
Encore une manière de s'obliger à dire nos émotions et exprimer nos besoins.

(j'ai voulu mettre des polices de caractère plus rigolotes, mais le transfert en PDF et en JPG a tout modifié !)
Ma version in situ ( avec les polices de caractère d'origine !)
Collée sur mon frigo, un aimant délicatement posé sur la case nécessaire...( je reprends un aimant déjà existant et j'hésite même à me servir de mon aimant "Ave Maria" parce que dans certains cas il n'y a plus qu'à prier pour que ça se calme !)


Et juste pour le plaisir, notre ami Maurice :



mercredi 13 avril 2016

Acte IV, scène 9 : Savez-vous planter les oeufs ?


La Paupiette, sa mère. La Paupiette vient de tirer la manche de sa mère pour l'emmener dans le salon. Plus précisément devant la plante verte. Des petits bouts de terre jonchent le sol. Le cerveau de la Mère se met en route sur le mode "quelle c****#*# a-t-elle donc fait encore ".

- T'as vu Maman, c'est bien ce que j'ai fait !
- Euh...c'est à dire ?
- Ben j'ai mis l'oeuf de Pâques que j'ai fait avec ma maîtresse dans la terre, je l'ai bien recouvert (NDLR : on ne voit plus rien) et comme ça, à Noël, quand le Père Noël viendra, il sera très content d'avoir un oeuf de Pâques !

Ah oui...vu comme ça...

lundi 11 avril 2016

Prendre soin d'une personne triste

Facile si vous savez rouler un sushi !
C'est un illustrateur de San Francisco qui a réalisé les dessins et le mode d'emploi. Je vous laisse savourer...
how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-1
crédit photo : John Saddington


how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-2
crédit photo : John Saddington
Etendre une couverture

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-3
S'emparer de la personne triste

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-4
Allonger la personne triste sur la couverture

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-5
Roulez-la comme un sushi

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-6
Déposez la personne triste sur un lit/un canapé/un lieu confortable

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-7
Câlinez fortement le rouleau

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-8

Passez les films favoris du rouleau

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-9
Nourrissez le rouleau

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-10
Assurez-vous que le rouleau est bien hydraté. Les larmes déshydratent le rouleau

how-to-care-for-sad-person-sushi-roll-111
Et voilà un petit sushi heureux !

Simple et efficace. Suffit de savoir faire des sushis.

vendredi 8 avril 2016

7 choses que tous les enfants ont besoin d'entendre



Source :ICI 

Une petite affiche trouvée sur le mur Facebook d'une nouvelle lectrice de ce blog. Quand je vous dis, chers lecteurs, que vous êtes la richesse de ce blog !
Merci à vous et plus particulièrement à Delphine.

mercredi 6 avril 2016

Le mercredi c'est bibli : Je me défends du harcèlement


Un livre à mettre dans les mains de tous les enfants !!! (à partir de 9 ans je dirais)
Je suis emballée, enthousiasmée, enchantée...plus de mots pour dire combien j'ai apprécié ce livre.
Emmanuelle Piquet dont j'avais partagé ici la conférence Tedx, nous donne ainsi qu'à nos enfants des clés concrètes pour les aider à sortir de situations difficiles et c'est extraordinairement bien fait !
Elle part d'exemples "types" de situations rencontrées, décrit ce que l'enfant ressent, ce qu'elle en pense en tant que psy puis fournit une trame de réflexion à mener pour essayer des solutions et amener notre propre enfant à se questionner sur le sujet.
On revisite ainsi l'enfant qui n'a pas d'ami, celui qui est différent, le petit gros à lunettes, la photo ridicule sur Facebook, le groupe d'ami qui ne veut pas de toi, le prof de maths qui te harcèle, les évaluations qui te font trépasser, le faux site facebook pour te mettre la haine, la populaire qui dicte sa loi, etc...
C'est écrit dans un langage actuel, avec des expressions que nos enfants utilisent pour une perception très très réaliste de ce dont on parle.
Elle y développe une manière de faire intitulée le "180 degrés" ou comment trouver la bonne répartie, la bonne réponse, qui vont rééquilibre le rapport avec les autres et sortir le harcelé de sa vulnérabilité.
Elle rappelle aussi, et c'est bien agréable à entendre, que nous ne sommes pas toujours vulnérables, que les relations évoluent, chacun change au gré des évènements. Le vulnérable d'aujourd'hui n'est sans doute pas celui de demain et le harceleur d'aujourd'hui est sans doute celui qui a le plus peur.

Un bel outil pour sortir de la peur et trouver des solutions pour s'en sortir (sans l'aide de papa, maman, la CPE, la directrice, etc.. qui ne feront qu'empirer le problème et confirmer que, oui, on est vraiment faible puisqu'on a besoin d'eux !).
Des techniques adaptables à chacun, originales, truffées d'humour. Par exemple, un enfant gros, truffé d'acné s'en sort en choisissant d'enfiler un tee-shirt avec comme inscription " J'ai de l'acné mais je me soigne. Toi, pour ton cerveau, on va faire comment ?" ou Jean-Paul, harcelé, seul dans son coin, cible idéale qui en vient à dire à son harceleur : 'sans moi tu n'es rien. Si je n'étais pas là dans la cour tu n'aurais pas de vie sociale, tu es obligé de me parler pour avoir une vie sociale, viens t'asseoir qu'on discute, mec !".

Je trouve le livre très adapté à ce qui se passe en vrai dans les cours de récréation, aux sorties des collèges, lycées. Ce n'est pas édulcoré. On sent bien toute la violence qui y règne, les rapports de force...C'est trash mais c'est bien la réalité (qu'on aimerait mieux ne pas connaître parfois).

Je vous remets la vidéo de son intervention TedX, elle est tout à fait dans la même veine que le livre !




lundi 4 avril 2016

Nettoyage de la maison pour pas un rond


A la suite d'un échange avec Anne-Laure, je me suis dit que j'allais partager avec vous une petite amélioration (enfin, de mon point de vue !) de notre manière de faire le ménage. Je dis "notre" volontairement, tout le monde s'en sert !

Avant, nous utilisions des lingettes jetables. Notre consommation étant raisonnable, je n'en achetais pas beaucoup mais l'idée de jeter tout cela à chaque fois me chiffonnait. Et pourtant j'aime bien le principe de la lingette. Déjà prête, facile à utiliser pour des petits nettoyages quotidiens, difficile pour moi de m'en passer.
Alors j'ai testé les lingettes faites maison.
Cela prend à peu près deux minutes à faire pour une dizaine de lingettes. c'est bien moins cher et on fait seulement ce dont on a besoin.
J'ai récupéré une ancienne boîte de lingettes de bébé pour les ranger hermétiquement
Dans un premier temps, j'ai découpé un bout de tissu que j'avais de manière à faire dix lingettes de 30 cm x 30 cm. Dans un deuxième temps, j'ai laissé tombé mes bouts de tissus découpés pour me tourner vers les lingettes micro-fibres qui nettoient quand même mieux (c'est mon avis, rien de scientifique !).
Une petite promo à la foire à dix balles du coin et me voilà armée de 8 chiffons en microfibre. 3 euros pour le lot, quasi le prix d'un paquet de lingettes du commerce sauf qu'elles auront une durée d'utilisation nettement plus longue ! Quasi infinie !

C'est pas tout ça. On a nos lingettes sèches, notre boîte pour les ranger mais comment va-t-on les transformer en lingettes désinfectantes, nettoyantes, rafraîchissantes, désodorisantes, etc...?

C'est là que vos dons de chimistes entrent en jeu. Attention c'est hyper compliqué !
Il vous faut :
- du vinaigre blanc
- du savon liquide
- de l'eau
- des huiles essentielles (mais c'est facultatif, à vous de voir les effets que vous voulez renforcer ! J'utilise ensemble ou pas de l'huile essentielle de citron, d'eucalyptus, de tea tree)
- un saladier pour mélanger tout ça
- une cuillère à soupe


On y va ! On le fabrique ce mélange miracle ?
C'est parti !

1. Prendre le saladier
2. Y verser 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc
3. Rajouter 1 cuillère de savon liquide (savon de marseille, liquide vaisselle...à vous de voir)
4. Ajouter 2 verres d'eau
5. Ajouter les huiles essentielles de votre choix
6. On mélange, on mélange et c'est fi-ni !

Il ne reste plus qu'à tremper vos lingettes dans ce mélange, les essorer et les plier pour les ranger dans la boîte hermétique.

Voilà.
C'est fini
Les lingettes infinies, c'est pour vous, dès aujourd'hui !

vendredi 1 avril 2016

Un incontournable de l'éducation !



Ce livre résume en très peu de pages les dernières découvertes sur le cerveau applicables à la vie de famille ! Les scientifiques ont d'abord observé la mémoire des poissons rouges dont la longévité n'est plus à prouver puis leurs trouvailles les ont amenés à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau humain, ce sentiment que l'on a parfois de tourner en rond dans son bocal alors que les idées s'enchaînent à toute vitesse entre les deux hémisphères cérébraux. On y découvre aussi que les changements de température ambiante affectent bien plus qu'il n'y paraît nos réflexes et nos aptitudes d'apprentissages. Un peu d'eau chaude ou un peu d'eau froide et c'est tout notre cerveau qui est chamboulé. Dans la dernière partie, l'espace disponible pour évoluer est évoqué. Le manque d'espace nuirait gravement aux capacités cognitives de nos chers enfants, une sorte de "plafond de verre" qui affecterait également les parois de nos lieux de vie. Privés de liberté, de lieu pour exercer leur musculature et évoluer en bonne santé, nos enfants s'atrophient.

Enfin un livre clair, concis, qui présente des concepts scientifiques dans un langage simple et compréhensible pour une mise en pratique rapide en famille (toujours l'art des petits pas).
Si vous aussi, vous souhaitez profiter de cette découverte scientifique de haute volée et révolutionner  votre vie familiale, ne tardez pas à vous procurer ce livre disponible dans toutes les bonnes médiathèques. Votre vie familiale recroquevillée entre un vieux château en ruine et une plante en plastique ne sera plus qu'un lointain souvenir !