dimanche 28 avril 2013

Ma découverte du moment : Vivre d'amour

Cet album de Natasha St Pier est un petit bijou. Et pour cause, les textes sont ceux de Thérèse de Lisieux qui en connaissait un rayon dans les paroles qui font tressaillir nos coeurs. Presque toutes les chansons sont réussies. Les duos sont bien choisis.

Je ne connaissais Natasha St Pier que de nom (c'est dire comme je suis une fan) jusqu'à cette semaine. Et là j'adore, je kiffe.

jeudi 18 avril 2013

Devoirs du soir...espoir ?


Pour des raisons d'organisation familiale mais aussi de mise en confiance de l'Albatros, nous avons opté pour un début de semaine à l'étude de l'école, le lundi soir. Maintenant que le P'tit Prince a lui aussi rejoint la grande école, j'ai maintenu cette organisation. J'y vois, pour moi, plusieurs avantages...

vendredi 12 avril 2013

Mal-bouffe

Et si la mal-bouffe s'appliquait au règne animal ? Un petit film réalisé par des étudiants. C'est drôle, et ça fait réfléchir aussi...

dimanche 7 avril 2013

Noces de soie

A l'occasion de nos 12 ans de mariage, je vous propose cettte petite vidéo. Les deux tourtereaux sont mariés depuis 72 ans (il nous reste un bout de chemin à faire) et donnent des conseils à leur petit fils à l'occasion de son mariage.

1. Avoir un frigo bien rempli
2. Etre bon l'un avec l'autre et s'aider mutuellement
3. Tenir son intérieur propre notamment cuisine et salle de bain
4. Aimer voyager pour partager des moments heureux ensemble
5. Ne pas oublier de se chamailler  !

A voir absolument  ! La fin vous mettra en joie pour le reste de la journée !



Ils donnent des conseils pour un mariage long et heureux à leur petit-fils par Gentside

jeudi 4 avril 2013

10 conseils pour mamans débordées




1 Sois patiente envers toi-même. Laisse-toi le temps de devenir la meilleure maman possible. Elever un enfant est un savoir-faire qui s’acquiert une expérience après l’autre.
2 Résiste au besoin de te comparer aux autres mères. Dieu t’a donné cette famille-là (et t’a donnée à elle) pour une raison spéciale. Tu as tout ce qu’il te faut pour être une mère pleine d’amour et d’attention.
3 Ris avec tes enfants. Goûte le plaisir d’être avec eux. Par ton exemple, apprends-leur ce que l’humour peut apporter à la vie d’une famille.
4 Donne à tes enfants le droit d’être différents de toi. Ecoute-les avec respect, garde l’esprit ouvert. Regarde leur indépendance naissante non comme une menace, mais comme un hommage à ton éducation.
5 Choisis tes combats. Attends-toi à de la rébellion quand un enfant devient plus autonome. A moins que sa sécurité ne soit en jeu, relâche ton besoin de tout contrôler.
6 Ne juge pas ta valeur personnelle d’après la conduite de tes enfants : eux aussi sont des êtres imparfaits. Accepte leurs inévitables erreurs, ce ne sont que des faux pas sur le chemin de la croissance. Accepte tes propres erreurs également.
7 Passe des moments privilégiés avec chacun des membres de ta famille. C’est en apprenant à vous connaître individuellement que saurez mieux vous apprécier et vous soutenir.
8 Quand la pression monte et que les exigences de tes enfants mettent ta patience à rude épreuve, demande à Dieu de t’aider à contrôler ta mauvaise humeur. Arrête-toi un instant… Compte jusqu’à dix (au besoin jusqu’à cent !).
9 Résiste au besoin de surcharger tes journées de corvées, d’engagements et de responsabilités. Planifie quelques « moments de repos » pour révâsser, lire, et faire les choses que tu aimes.
10 Fais de la prière une priorité. Souviens-toi : Dieu a une grande expérience des enfants qui n’en font qu’à leur tête !

 Ecrit par Defendente Geolini pour Famille Chrétienne n° 1777

mardi 2 avril 2013

Quand y en a plus, y en a encore.

ça pourrait être la mienne, mais non, c'est un bébé du net ! Mais ma paupiette étant riquiqui ça donne à peu près ça.


Ames sensibles s'abstenir, hyper rationnelles de l'allaitement qui ne doit pas dépasser 3 mois, passez votre chemin, adeptes du biberon ...ça va faire mal...

La Paupiette, du haut de ses trois pommes et demi et 16 mois, est toujours allaitée deux fois par jour (le matin et au goûter).
Pendant les vacances, je devais la confier pendant trois jours.

15 jours avant les vacances se posa la question de la sevrer (ENFIN !!! C'est pas trop tôt a dit ma mère et toute sa génération, ça va durer longtemps cette affaire-là ?). Oui, mais, non. enfin, je vais voir, je ne sais pas, ça dépendra disait la mère nourrissière qui était partie pour allaiter 6 mois, on voit où en est, si c'est pas malheureux (visiblement pas prête à sauter le pas).

Ni une ni  deux, direction les forums pour en savoir un peu plus sur le sujet. sauf qu'un allaitement aussi long, c'est peu fréquent en France, donc evidemment, il n'y a plus grand monde pour en parler....

Ma question : "peut-on arrêter un allaitement pendant 3 jours et le reprendre après ?"
Les seuls éléments que j'avais concernaient des bébés de 3 mois dont les mères tiraient leur lait pendant les 3 jours et puis revenaient ensuite. Pas vraiment ce que je voulais faire.

Direction les copines pour savoir si l'une ou l'autre avait pu expérimenter la chose. Et oui. J'en ai trouvé une. Elle l'avait fait pendant une semaine ! Et puis en cherchant bien, les hôtesses de l'air aussi le faisaient ! Donc c'était possible !!!

Je partais donc en vacances avec la ferme intention de...ne pas arrêter et de laisser la nature faire. Si ça s'arrêtait tant pis, si ça continuait tant mieux.
Et trois jours plus tard...La Paupiette têtait à nouveau le lait maternel.

Si c'est pas magique ça ? Moi qui ai toujours stressé de devoir sauter une tétée et bien là, pas de problème, comme sur des roulettes ! J'en viens à croire que toute cette histoire d'allaitement ne repose vraiment que sur la confiance, en  soi et en son bébé.

Du coup il va falloir que je me trouve une autre bonne raison d'arrêter !

Promis, j'arrête avant ses deux ans.


PS: Un conseil : quand on allaite longtemps, il faut éviter de le dire (disait la fille qui venait d'en faire état) et faire comprendre à son bébé que tout ça se fait discrètement à la maison...pas chez les autres... Sinon vous aurez à subir les affres des remarques acerbes et bien (ou pas) renseignées sur le sujet. Pour vivre heureux vivons cachés !

lundi 1 avril 2013

Tout a une fin...


Sauf la banane qui en a deux. Proverbe Bambara.

Depuis maintenant 10 mois, je tente vaille que vaille de transcrire ici ce qui me passe par la tête ou ce qui se passe sous mes yeux. J'y ai pris un plaisir certain voire même beaucoup de plaisir. Mais aujourd'hui je sèche. Angoisse de la page blanche. Peut-être.
Peur de ne plus avoir d'inspiration car ma petite famille grandit et  s'assagit...
Plus grand chose à vous donner.
Plus envie.
Plus assez de temps.
Le temps des Au-revoirs est venu.
Je vous laisse entre de bonnes mains puisque toutes celles de ma liste de blogs continueront à vous émouvoir, vous faire rire, vous donner des astuces.
Peut-être reviendrais-je  un jour faire un tour dans la blogosphère ?
En attendant, je vous remercie pour vos visites, vos petits mots qui me touchent toujours beaucoup et ces amitiés que j'ai pu tisser grâce à ce blog, ces amitiés qui se perpétuent au-delà du blog, ces liens resserrés.
A bientôt peut-être, ailleurs,

Le p'tit bonheur