dimanche 31 mars 2013

Christ est ressuscité !

 









Pour la partie gustative de la chose... piqué chez madame Lapin, je ne résiste pas à l'envie de vous  partager ce petit film, 
parce que c'est vraiment kro meugnon et que ça fait du bien dans la morosité ambiante...


samedi 30 mars 2013

Déco de Pâques fastoche

Envie de décorer un peu la maison pour Pâques ? Besoin d'occuper les nains  qui frisent l'hystérie en attendant les cloches ?
Voici une idée pas chère et facile (même pour les petites mains). Oui, les écrabouillettes peuvent aussi servir à décorer...

Le matos :

jeudi 28 mars 2013

Jeudi Saint - Le minute par minute


Ce soir, dès l'école terminée, j'ai emmené la bande à la célébration du Jeudi Saint. Super, me dis-je, ils vont être crevés après l'école on entendra une mouche voler le prêtre faire son homélie. Cette idée de faire une célébration à 17h30, c'est vraiment pratique.

Le bras droit

photo du net, il doit bien avoir des bras droits dans le tas...



Ce projet était en préparation ICI.

Pour ceux qui n'ont pas tout suivi depuis le début, ce "bras droit" était censé m'aider dans les tâches ménagères et faciliter l'organisation familiale.
8 mois plus tard, voici l'organisation que nous avons arrêtée et son bilan.

Finalement, voici ce que fait le bras droit (et ce à quoi il a droit) et comment il sait qu'il est le bras droit :

- Le bras droit sait qu'il est bras droit car c'est écrit sur le planning familial chaque mois, affiché sur le frigo. Chacun a son initiale et devient bras droit tous les trois jours. Exemple : Lundi 1er : Albatros, Mardi 2 : Le P'tit Prince, Mercredi 3 : Milou, jeudi 4 : A, vendredi 5 : P, etc...
Avantage : tout le monde est prévenu depuis le début, ça ne tombe pas un jour précis de la semaine, on varie les plaisirs. Pas de réclamation possible : les deux jours qui suivent pas de sollicitations de ma part, on accepte mieux de devoir filer un coup de main.

- Les missions de confiance du bras droit :
Mettre le couvert, faire l'assaisonnement de la salade, passer un coup d'éponge sur la table, vérifier que l'entrée et le salon sont rangés et le cas échéant aller remettre les jouets à leur place, aider à ranger les courses, préparer le repas...Tout ce que sa maman ou son papa le jugera capable de faire pour aider (ce qui permet de s'adapter à l'âge... la liste n'est pas exhaustive). Bref c'est la personne sur laquelle on peut compter pour nous aider.

-Les avantages des missions du bras droit :
Il choisit sa place à table et fait le plan de table, comme ça tous les trois jours, il a exactement la place qu'il souhaite. Il peut papoter tranquille avec Maman dans la cuisine pendant qu'il mène à bien sa mission, les autres ont interdiction de venir dans la cuisine pendant ce temps. En plus de tout cela, il dispose de la tablette  toute la journée (naturellement limitée par les services à rendre...).

Bilan depuis 8 mois : bonus, bonus et bonus.

Chacun est ravi de pouvoir être considéré comme compétent pour une chose de la maison (on a des spécialistes de l'assaisonnement, de la vidange du lave-vaisselle, du rangement de l'entrée, de la préparation des tartes). Chacun est content d'avoir sa propre compétence qui n'est pas forcément celle du voisin.
Certains qui ont particulièrement besoin de pouvoir raconter leur petite vie profite bien de ce moment pour le faire, d'autres s'aperçoivent qu'il y a des trucs à faire dans une maison et anticipent (le truc de ouf ! et pas forcément les plus grands). D'autres encore en profitent pour prendre des cours de cuisine (de base, hein, je ne suis pas une grande cuistot) et moi je cesse partiellement d'être la bonne de tout ce joli monde...Jusqu'à la prochaine mise au point.

Un bras droit c'est finalement beaucoup plus 
qu'une petite main...

PS : attention !  Ce n'est pas de l'esclavage, je ne les appelle que si j'ai besoin d'eux (ça m'oblige à exprimer mes besoins, ce qui n'est pas mal en soi , vu que ce n'est pas mon fort) et que je pense qu'ils sont capables de mener à bien la mission que je leur confie. Il peut donc m'arriver de mettre le couvert toute seule si j'estime qu'ils sont dans un jeu qui ne doit pas être interrompu ou bien que leurs devoirs priment à l'instant présent.





mercredi 27 mars 2013

Acte III, scène 12 : Analyse de situation...


Milou, sa mère. Elles sont dans la salle de bain en train d'habiller la Paupiette. C'est le mercredi matin, le réveil est plus soft que les autres jours et le lecteur de DVD s'apprête à réguler les temps d'absence pour conduite aux activités.

- Maman ?
- oui ?
- Quand on te demande quelque chose et que tu ne veux pas, c'est là qu'on est casse-pieds (la vérité sort de la bouche des enfants...)
....





...Tu peux me mettre un film ?

mardi 26 mars 2013

L'Ecrabouillette

Commmmment ? Tu ne connais pas l'écrabouillette ? Naannnnnn !!!! Mais Allo ...Quoi ?

En digne (ou pas) mère de famille un peu nombreuse, j'utilise très régulièrement cet ustensile. Pratique, trèèès économique, un gain de temps indéniable, on l'a toujours sur soi. Quand on l'a, elle dure toute une vie (un rapport qualité /prix jamais atteint). Même les maris peuvent l'utiliser, c'est dire ! (à moins d'avoir deux mains gauches, auquel cas, je ne peux rien faire pour toi)

Mais à quoi ça sert une écrabouillette ? Enfin une vraie question essentielle !


1 personne dans le foyer = 1 tas de linge à laver, plier, repasser
2 personnes dans le foyer = 2 tas de linge à laver, plier, repasser
...
6 personnes dans le foyer = un énÔooorme tas de linge à laver, plier, repasser (pensée émue pour la Bécasse et Alphonsine...)

Mettre dans le sac de linge sale, ça tout le monde sait (presque) faire.
Vider toutes les poches avant de mettre les choses dans la machine (je sais presque le faire, net progrès, en cours d'acquisition)(sauf quand je suis fatiguée, distraite, que je réponds à dix questions en même temps...)
Mettre le linge dans la machine en sélectionnant le bon programme et après avoir trié les bonnes couleurs (nota : ne pas mettre ce P***** de jean rouge Pro**d dans la machine, à moins de vouloir retrouver tout en rouge et rose, oui même après 7 lavages....) ça, tout le monde sait faire.
Sortir le linge et le mettre à sécher, ça aussi tout le monde sait faire (d'ailleurs, ça vous intéresse une technique gain de place imparable ?)
Décrocher le linge du fil, ça passe encore (sauf quand on a pas pleinement bénéficié des gênes de grands de ses parents et qu'on a laissé tout généreusement aux suivants qui font une à deux têtes de plus, ça fait mal aux bras à la longue, je sais de quoi je parle, oui Mâdame !)
Faire un gros tas avec tout ça, on maîtrise !
Mais après...
C'est désespérant un énÔoorme tas de linge propre !

C'est à ce moment là que.....Zorro est arrivé....Sans se presser...L'Ecrabouillette arrive, pile poil au bon moment.
Je pioche dans mon linge. Et je trie. Rapidement. 3 catégories :

  • ceux pour lesquels y a pas besoin de faire quoi que ce soit : les culottes, les chaussettes.
  • ceux qui rencontreront sous peu mon ami le feravapeur : les chemises qui se froissent, les robes qui ont besoin d'un tombé impeccable, les vestes, les pantalons d'adultes...
  • Et ceux qui font régulièrement connaissance avec l'écrabouillette
Et c'est là que l'écrabouillette rentre en scène, prend tout son sens, toute sa valeur, que dis-je son indispensabilité.

Le moment est donc venu de te présenter mon écrabouillette (marque familiale, une petite entreprise très bien qui sait fournir de la qualité - pas de retour-produit jusqu' à présent).

lundi 25 mars 2013

Histoire de fée ou pas !


J'aimerais que tu aies tout cela ...Et juste assez de défauts pour que tu sois humain, drôle et unique !

samedi 23 mars 2013

Moments précieux avec mon enfant

extrait de la page FB "Moi super Maman"


Cette affiche m'a donné l'idée d'un petit jeu.
Vous êtes prêtes ? prêts (pour les papa qui sont là) ?

Je vous propose de m'envoyer en commentaire votre moment précieux avec vos enfants. 
Je commence  (ouais, c'est mon blog, je fais ce que je veux, na !)

Quand ils jouent aux princes et aux princesses (déguisés...) tout seuls dans leur chambre, qu'ils rejouent une partie des discussions familiales et qu'ils croient que je ne les entends pas ...

J'ai droit à un deuxième ?

Quand, le jour de la fête des mères, les cheveux emmêlés par une nuit de sommeil, la joue droite portant la trace de l'oreiller, harassée par le boulot et la fatigue d'une deuxième grossesse (bref, pas belle à voir), j'ouvre la porte de la chambre de mon aînée qui me dit "Maman, tu es belle" et me fait un gros câlin...

vendredi 22 mars 2013

Répartition des tâches

On y reviens, on y retourne, le vaste sujet du rangement des chambres d'enfants.

Pour celles et ceux qui suivent depuis un petit moment, j'avais tenté ça. Les étoiles.
Bilan après 2 mois : ça marche !!! Même avec les dures à cuire si tu vois de qui je veux parler.
ça marche tellement bien, que Milou n'en finit plus de ranger, nettoyer pour que sa chambre soir pimpante (elle a même passé le chiffon et l'aspirateur toute seule !)
L'autre jour, après le passage de quelques tornades petits amis, son antre avait bien piètre allure. Je décide alors de l'aider. On s'est réparti le boulot.


Milou a tout nettoyé :
Ben oui quoi !  Les biberons des poupées, la baignoire des poupées, les visages de ces cochonnes de poupées qui mangent trèèès salement, la chaise-haute des poupées... L'ESSENTIEL !




Et moi j'ai rangé...

jeudi 21 mars 2013

Joy

brain on joy


Bon, j'avais trouvé ça pour vous mettre un peu de gaieté à l'occasion de l'avènement du printemps.
Sauf que depuis hier, je sais que jusqu'en 2044 le printemps sera le 20 mars et non le 21 (et oui, c'était le bon vieux temps, tout fout le camp ma brave dame).
Donc avec un jour de retard, je célèbre l'arrivée du printemps. Merci les astronomes pour ces calculs savants qui font changer les dates...C'est qu'on était bien habitué au 21, on l'aimait cette date, on avait eu tellement de mal à la retenir en CP à l'occasion de l'apprentissage des saisons. Tout ça pour des calculs de temps qu'il faut rattraper et qu'on est toujours en retard d'une demi minute par ci et d'un quart de jour par là.

Va falloir que je m'habitue...

Et puis ce soir, j'ai trouvé ça pour vous mettre de bonne humeur !

mardi 19 mars 2013

Du vent, du vide et des commentaires


Grâce à Yanou, je viens de me rendre compte que je réponds consciencieusement à tous les commentaires dans le vide... 
 


Moi qui prenais le temps de vous répondre personnellement par mail, vous n'en avez jamais reçu aucun ! (dans le cas contraire, dites-le moi en com, ça me rassurera !)

Du vent, des paroles en l'air.

Je n'aimais pas trop répondre sur le blog, mais il va falloir que je m'y mette ! (sauf si quelqu'un sait comment contourner cette absurdité !).

Pour faire écho à mon dernier billet sur le sujet et l'une des réponses "fictives" que j'avais envoyée, Le commentaire, c'est pour moi un moyen de mettre un nom, un pseudo sur ceux qui passent ici. De vous rencontrer un peu, vous qui acceptez de lire ma prose. Cela donne envie d'écrire encore. Vos réflexions m'inspirent.

Un blog c'est comme une maison ouverte à tous les vents. C'est plus agréable quand on laisse un petit mot sur la table de l'entrée pour dire qu'on est passé...

Envie de doigts de pieds à l'air ?



On file sur les Tropes de Charlotte ! Des tas de couleurs toutes plus jolies les unes que les autres !

lundi 18 mars 2013

Acte IV, scène 2 : Poil à gratter

La Paupiette, sa mère, les autres en fond sonore (tu remarqueras que je ne mets JAMAIS "en fond silencieux"). La scène se passe au petit-déjeuner. Ils sont tous autour de la table sauf la Paupiette qui trône dans  sa chaise haute. Elle est en pyjama. Elle commence à s'agiter dans tous les sens (malgré sa tartine AVEC de la confiture - madame déteste avoir du pain blanc tout bête alors que tous les autres ont droit à la confiture, avantage de petite dernière...). Elle commence même à chouiner tout en montrant son pyjama. Plus précisément, sa jambe gauche.
Tu ne vois rien ?

dimanche 17 mars 2013

samedi 16 mars 2013

Y a un truc qui m'échappe...



image du net "quej'aipompéec'estpasbien"

Je m'interroge.

Ouvert depuis presque 10 mois, ce blog est de plus en plus fréquenté et je vous en remercie ! (c'est trop d'honneur Monseigneur)
Et de moins en moins commenté (vous savez, le commentaire, ce truc qui me sert d'inspiration).(sauf les fidèles qui se reconnaîtront auxquels j'envoie toute mon extrême gratitude !!!)
Est-ce que quelqu'un a une explication ?
A défaut d'avoir une explication, vous pouvez toujours me faire coucou du bout du com !

vendredi 15 mars 2013

Hiver ou presque printemps ?

Après la tempête de neige de mardi, nous sommes sortis dès potron-minet le mercredi matin profiter du beau temps (on ne sait pas quand il reviendra) et de la blancheur immaculée de la neige pas encore foulée.

Printemps or not printemps ?

C'est toujours le premier pas qui goutte



J'en vois que ça fait sourire...



On frise l'abstraction...


Toute cette neige !  Au mois de mars !  Les mains m'en tombent !

Y en a qui ont choisi de rester dans le square après la fermeture, ils ont eu des problèmes.

Version black and white des cercles concentriques de Delaunay

jeudi 14 mars 2013

Pause hivernale

Souffler un peu, se retrouver en famille,  faire deux équipes momentanément et passer un peu plus de temps avec les grands pendant que les deux petites se font chouchouter par leurs grands-parents, skier un peu, voir ses grands vite progresser, avoir le plaisir de se retrouver et savourer les récits des uns et des autres, jouer, papoter au coin du feu, profiter du beau temps (et de la pluie), se promener, admirer la nature encore ensommeillée...Etre paisible...et reposée.

PS : un petit coucou à mes amerlocs, ça leur fera des vacances par photos interposées. La réunionnaise pourra aussi retrouver des paysages connus.

mercredi 13 mars 2013

Olivia Moore and more...



Hier soir, grâce à la Reine de l'Iode (Merci Astrid et Merci Olivia Herself ! )(Pour une fois que je gagne ! Encore que vu ce que j'ai gagné ces derniers mois, faut peut-être que je joue au loto, je file un bon coton en ce moment) j'ai donc gagné deux places pour aller voir Olivia Moore. Rien à voir avec Demi, ce n'est pas une cougar, et rien à voir non plus avec Roger si ce n'est un petit côté kamikaze.

Je passe sur les quelques minutes (heures) de consultation des infos, du site du Transilien, de tous les sites météo et des bulletins de vigilance orange "ne sortez de chez vous que si vous ne pouvez pas faire autrement" . Je ne pouvais pas faire autrement, je suis sortie. Urgence vitale : rire un bon coup.
OK, je l'avoue, j'ai croisé les doigts, les orteils et les oreilles et prié pour qu'on puisse rentrer en train à 23h00...
Si vous avez croisé deux maboules en moonboots sur les grands boulevards hier soir, c'était nous ! (pas un chat dans les rues, ni une voiture, plutôt une extrême solitude rarissime à Paris, surtout dans ce coin.). On a bien profité du scintillement de la neige à la lueur des réverbères mais pas seulement...

mardi 12 mars 2013

Acte IV, scène 1 : S'habiller (et première entrée en scène !)

La Paupiette. Les autres en fond sonore. La scène se passe dans le salon (drôle d'endroit pour s'habiller, mais bon...). Tout le monde est habillé ou presque, Milou tente pour la enième fois d'enfiler son collant (trop grand, trop p'tit, qui gratte, qui est moche et qu'en plus c'est pas celui-là que je voulais et que même tu t'es trompée, c'est  celui de l'Albatros) bref, Milou n'est pas complètement habillée et ses tenues nocturnes comme diurnes trainent un peu partout. La Paupiette, du haut de ses 15 mois, file chercher ce qui traîne et voilà ce que ça donne...

dimanche 10 mars 2013

Acte I, II, III, scène 1 : Laetare



L'Albatros, Le P'tit Prince, Milou, leur mère. Ils sont à la messe, installés sur le côté droit de l'église de Trifouillette les oies. La mère a pris soin de prendre un carnet de chant pour pouvoir chanter de tout son coeur (en même temps que la chorale des vieilles biques). Le chant d'entrée est terminé. L'Albatros prend la parole.

samedi 9 mars 2013

Acte I et II, scène 1 : A l'envers

Notre splendide empêchenaindeglisser


L'albatros, le P'tit Prince, la mère. Ils sont dans la salle de bain et visiblement ils ont préparé une bonne blague (Toto serait fier d'eux !)( Carambar, prends-en de la graine !)(si tu es sujet à la crampe de rire, passe ton chemin, c'est casse-gueule...)
- Maman !
- Oui !
Les deux en choeur :
- Il est strictement interdit de baigner des champignons dans cette baignoire !
- ah oui ? Pourquoi ?
- Regarde :

mercredi 6 mars 2013

Acte I, scène 8 : Copine


L'Albatros, sa mère, ses trois autres frère et soeurs en fond sonore. Ils sont sur le chemin du retour de l'école.
-Maman, tu sais, avec M. (sa grande copine), nous sommes habillées pareil.
- Ah oui ? (la mère se demande quand même comment elles pourraient être habiller pareil vu le souk de l'armoire de vêtement de l'Albatros et la pioche  habile des vêtements dans le noir de sa chambre le matin, mais bon...)
- Ouais, toutes les deux on avait un collant, une jupe, une petite chemise, un col roulé et un pull.
- humhum... C'est ça que t'appelle "pareil" donc, si je te suis, tous les gens qui sont habillés "pareil" que moi sont mes amis ?

Du coup, je cherche mes amis : Est-ce quelqu'un a, "pareil" que moi,  une culottte, un soutif, un pantalon, des chaussettes, un col roulé et un pull aujourd'hui ? Nous sommes amis sans le savoir...

vendredi 1 mars 2013

Garderie...

En ce moment, Le P'tit Prince, Milou et la Paupiette jouent à la garderie. Tout le petit monde se retrouve au même endroit avec quelques jouets apportés par les 3 participants, et on y passe des heures à rire tant et plus, on s'y cache, on y fait des messes basses, on s'y fait des câlins... T'es mal, t'en as pas de garderie, hein ! Si si, en réfléchissant bien, t'en as forcément une...