lundi 31 décembre 2012

Le flocon de neige





Je partage avec vous ce texte trouvé sur le site de la ligue des optimistes. Pour une amie des pas de fourmis, on reste dans le thème. Et en cette veille de nouvelle année, de résolutions qui ne tiendront que l'espace de quelques heures, de quelques jours au mieux, c'est peut-être plus facile d'appliquer la théorie du flocon de neige...
Je vous laisse juger par vous même :


- Dis-moi, combien pèse un flocon de neige ? demanda une mésange à une colombe.
- Rien d’autre que rien, lui répondit-elle.
Alors la mésange raconta cette histoire à la colombe : « j’étais sur la branche d’un sapin quand il se mit à neiger. Pas une tempête, non, juste comme un rêve, doucement, sans violence. Comme je n’avais rien de mieux à faire, je commençais à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me tenais. Il en tomba 3 751 952. Lorsque le 3 751 953e tomba sur la branche – rien d’autre que rien, comme tu l’as dit – la branche cassa. »
La colombe, une autorité en matière de paix depuis l’époque d’un certain Noé, réfléchit un moment et se dit finalement :
- Peut-être suffit-il d’une seul personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix….

mardi 25 décembre 2012

samedi 22 décembre 2012

La malédiction



Ami de la raclette ou de la bûche, tu ne regarderas pas ces deux plats de la même manière après avoir lu ce billet.

dimanche 16 décembre 2012

samedi 15 décembre 2012

Le samedi on joue : Colori avec jeu inside !

Jouer avec des riquiquis, ce n'est pas toujours rigolo, rigolo pour les grands ! Mais voici un jeu rapide, facile, la règle marche avec des enfants dès 3/4 ans et en plus, cerise sur le gâteau, vous travaillez la discrimination visuelle de votre enfant (la discri quoi ? Juste le fait de pouvoir distinguer les choses semblables ou différentes, super important pour la lecture !). Bref, un jeu qui paraît sans prétention mais qui peut prétendre à un bon moment de jeu avec vos enfants. On peut dire que c'est un peu un copain du jeu du Lynx (même habileté développée).
Donc, la règle : deux cartes sont posées l'une à côté de l'autre. Elles ont l'air pareilles car les formes sont identiques mais les couleurs changent et l'emplacement de chacun des objets aussi. Le but : retrouver les deux objets identiques sur les deux cartes. Celui qui trouve le plus rapidement gagne l'une des cartes. Et on en retourne une autre pour continuer à jouer. Ce n'est pas évident même pour les adultes et les petits canailloux peuvent être bien plus rapides que vous pour distinguer l'objet !
Conclu : un jeu facile, pas cher et qui peut rapporter...Un gros succès auprès des plus jeunes. (chez nous, tout le monde y joue avec plaisir !)




D'ailleurs, sur les deux cartes de jeu, quels sont les deux objets strictement identiques ? La personne qui donnera en premier la bonne réponse gagnera, outre toute mon estime, un porte-clé fait maison !
A vous de jouer !

mercredi 12 décembre 2012

Le mercredi, c'est bibli : Vois-tu ce que je vois

Vois-tu ce que je vois de Walter Wick.


 Un livre extra pour jouer avec ses enfants à "cherche et trouve", un "lynx" sans jeton et sans carte qui permet d'aiguiser son oeil pour mieux trouver et mieux chercher. Un régal pour les yeux d'adultes aussi car les photos sont superbes (et vous rappeleront des souvenirs...) idéal aussi comme cadeau pour les grands parents car c'est un bon moyen de transmettre ses souvenirs et d'initier des complicités !

dimanche 9 décembre 2012

Enfoncer le clou.

Je vous transmets ce texte, d'une conseillère régionale et élue nantaise de gauche. Au-delà des pours, des contres, il analyse les comments et les pourquois. Sans haine envers qui que ce soit, seulement la conscience politique de celle qui y participe. Merci Madame Meyer.
Vous connaissez ma liberté de ton et ma bienveillance dans nos échanges, merci de respecter cela dans vos commentaires.





samedi 8 décembre 2012

Le samedi on joue : Bonjour Simone !

Envie d'un jeu court et efficace ? Une partie de rigolade improvisée ? Ce jeu est pour vous ! 


A partir de 6 ans, ce jeu de réflexe est un jeu de carte. En fonction de la carte, il y a des choses à faire ou à ne pas faire, notamment saluer d'une certaine manière (d'où le bonjour Simone !). Un jeu qui marche à tous les âges. Fous-rires assurés !
Il paraît qu'il existe aussi un Bonjour Robert que les champions ajoutent à Bonjour Simone pour corser un peu le jeu, mais je n'y ai jamais joué.
Avec ma Belle-mère, le jeu s'est transformé en "Bonjour Momone". Et le nom est resté. Si vous aussi vous aimez les jeux de réflexes à emporter partout, vous allez sûrement apprécier celui-là !
A vous de jouer !

mardi 4 décembre 2012

Ernest et Célestine

Ernest et Célestine : affiche
Vu en avant-première, ce joli film tiré des albums de Gabrielle Vincent. Même si elle n'a pas participé à l'élaboration du film puisque elle est décédée en 2000, on y retrouve la douceur de ses couleurs aquarellées  (j'aime beaucoup beaucoup ) et son trait de crayon (notamment dans la maison d'Ernest avec son joyeux bazar). Plein d'images très mignonnes et la douceur de ce récit autour d'une amitié inenvisageable : celle d'un ours et d'une souris.
Un très joli film à aller voir pendant les vacances de Noël avec les enfants. Sont drôles aussi pour les parents,  le film et les réactions du jeune public de la salle ! Visible à partir de 4 ans et testé jusqu'à  8 ans et demi : ça marche !

Un seul petit bémol lié à mon souvenir de ces albums : la necessité de créer une longue histoire a un tout petit peu gommé la douceur de ces petits bonheurs, ces parenthèses enchantées entre amis décrits dans les albums. Mais c'est un tout petit bémol, hein, sinon ça vaut vraiment le coup et d'ailleurs l'aspect "grande histoire" fait que ça plait aux plus grands aussi !

Critique de l'Albatros : Le film était bien, c'était chou au début avec les toutes petites voix des petites souris. A chaque fois qu'il arrivait quelque chose à la souris, il arrivait la même chose à l'ours. Les personnages sont bien faits.

Critique du P'tit Prince : Viens, c'est bien ! Y a toujours un ours qui fait tout tomber et qui se fait prendre par la police. Puis après ils sont allés au "commistériat" (oui, le même que pour la manif) et tout le monde regardait. 
C'était bien quand ils ont peint la voiture et la pluie a tout enlevé.

Je vous mets quelques images du petit tract que nous avons eu avec :


lundi 3 décembre 2012

Liste de Noël

L'autre jour, en allant chercher mes gazettes-lavage de cerveau de vacances (je choisis exclusivement des choses très intellectuelles, si vous voyez ce que je veux dire...On parle bien de lavage de cerveau, Gainsbourg disait que la connerie était la décontraction de l'intelligence, c'est fou comme cette presse-là me décontracte...), je suis tombée sur un ovni de la presse féminine, un p'tit nouveau aux pages rapeuses et recyclées mais au contenu plutôt intéressant. J'ai nommé "Biomood, réinventer son quotidien" auto-proclamé 1er féminin éco-pratique.
En vrac les titres de la couverture : "on ne devrait pas s'habiller en hiver !" "le dressing de la frileuse" "bar à légumes d'automnes" "180 trucs écolo pour soigner son rhume, être belle, se doper, se chauffer..."
et surtout "Noël anti-shopping".
Et outre les conseils pratiques loin d'être inintéressants, ces pages-là recélaient des pépites...Je n'aurais pas été étonnée de trouver ça dans un journal catho, mais là pas question de spiritualité...ou presque, voyez plutôt :

Bravo à ce magazine qui nous donne des idées autres que la seule consommation. S'il n'est pas question ici de la fête de la naissance de Jésus (faut pas pousser non plus, hein !), on s'en approche et on remarquera qu'en haut de la liste, on trouve les mots "amour" et "paix"
Alors mes amies, qu'est-ce que vous souhaitez pour votre petit Noël ?

NB : on peut lire en bas de la liste "découpez cette liste et proposez à chaque membre de votre famille ou vos amis de choisir ce qui lui fait plaisir..."

samedi 1 décembre 2012

Le samedi on joue : Piratatak



Un jeu de hasard et de stratégie auquel les plus petits pourront jouer et les plus grands s'amuser aussi. Le principe : un tas de carte composé de pirates, de pièces d'or, de bouts de bateaux, de canons. Le but : en piochant des cartes, reconstituer un bateau entier. Le risque : tomber sur un pirate et devoir redonner 3 cartes. Il faut donc faire preuve de stratégie car quand vient son tour, on peut piocher autant de cartes qu'on veut, il faut juste savoir s'arrêter à temps pour ne pas tomber sur un pirate (et voir démolie toute son entreprise).
L'élément qui change avec l'âge, c'est la capacité à élaborer une stratégie et à mesurer les risques que l'on va prendre. Plus on joue avec des grands, plus le jeu est intéressant sur ce plan-là, et quand on joue avec des petits (ex : Milou, 4 ans), cela devient un jeu de hasard car évidemment l'élaboration d'une stratégie est plus réduite.
Bilan : un jeu de société sympa, rapide, facile à transporter, on peut même y jouer dans le train, peu onéreux (moins de 10 euros) pour des bons moments en famille. Et plus on y joue, mieux c'est !

En Avent !

Notre crèche est encore déserte. Seuls Joseph, Marie, deux petites dames et les moutons la peuplent.
Les autres sont bien cachés, à l'abri des p'tits sachets et attendent impatiemment qu'une main enfantine vienne les chercher chaque jour...