jeudi 29 novembre 2012

Acte III, scène 6, raclette ensoleillée

,
Milou,  sa mère, la scène se passe sur le pas de la porte de Milou. Elle vient de servir au plancher l'intégralité de son dîner (raclette en l'occurence). Elle est en pleurs. Et tout à coup :



- Maman ?
- Oui (swish, swish, j'éponge en me bouchant le nez)
-Tu ne trouves pas qu'on dirait un soleil ?
-...

mercredi 28 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Mes premières expériences


Quand j'étais petite, nous avions deux albums fétiches. Le premier "Mon bébé", tout est dans le titre, on suivait une maman avec son "grand" et le nouveau bébé- toute ressemblance avec une situation existante étant totalement fortuite- et on suivait une journée de cette jolie famille du petit déjeuner au coucher en passant par le bain et la sortie au parc. Peu de texte, des grandes images, nous l'avons lu, lu et relu.  Idem avec un album tout à fait comparable sur la construction d'un immeuble. Pas de texte, seulement la construction qui évoluait au fil des saisons. J'ai le souvenir de m'être arrêtée sur chaque détail, différent de la page précédente. Bref nos deux albums préférés.


Et aujourd'hui ?

mardi 27 novembre 2012

Ma liste au Père Noël...

Pour répondre à Bibiche, qui nous a transmis sa wish-list, voici la mienne.

1. De l'apaisement et de l'intelligence pour ma famille paternelle (l'Esprit Saint, tu peux y aller, y a du taf !)
2. De la patience, de l'humour, de l'imagination et du recul pour sortir la tête du guidon
3. Un nouveau forfait de téléphone portable avec SMS compris (quand je disais que j'étais ring...vous comprenez maintenant). D'ailleurs, tant qu'à changer de forfait, pourquoi pas un smartphone ?
4. Un truc pour comprendre pourquoi autant de gens passent ici sans laisser de com surtout ceux que je connais perso qui sous-marinent tranquillement en pensant que je ne les ai pas vus (je ne pense pas à toi Lézard lève tard mais à d'autres qui m'ont reconnue sans se faire connaitre, n'est-ce pas C ? AS ?A ? D? H ? X ? Et toutes les autres...)
5. Une bonne santé pour tous les gens que j'aime
6. Un  sac de petites bricoles comme : un décodeur d'Albatros pour enfin comprendre ce qui lui passe par la tête,  une sourdine pour Milou la poissonière, un empêche-bêtises pour Choupi qui n'en loupe pas une et un calmant pour le P'tit Prince qui part au quart de tour quand il se sent agressé (il a failli tuer sa soeur aujourd'hui parce qu'elle lui avait pris la voiture de police Playmo, un truc grave !)
7. Des amies toujours aussi fidèles sur lesquelles je peux compter et qui peuvent compter sur moi
8. Qu'une véritable entraide  (à laquelle je travaille particulièrement depuis bientôt 3 ans) se développe là où j'habite
9. Un petit bébé chez ma soeurette qui attend ça depuis un petit moment déjà (et je compatis, je connais ça...)
10. Et l'essentiel : toujours plus d'amour !


A qui le tour ?

Créations et savoir-faire

La semaine dernière, toutes les bidouilleuses vous le diront, avait lieu le salon Créations et savoir-faire à la Porte de Versailles.
Une occasion sympathique d'aller se promener avec une chère amie tout en farfouillant pour trouver le ruban tip top, le tissu machin, le fil truc et l'idée déco géniale.
Mais avant ces trouvailles, c'était surtout un bon moment d'amitié, de partage de nos passions respectives de nos goûts et de papote typiquement féminine. Une après-midi pour refaire le monde, sans enfants (est-ce qu'une qui dort dans sa poussette ça compte ?), sans maris, un moment aussi de pure futilité, de ces menus projets qui nous font plaisir au quotidien et nous sortent des routines inhérentes à la vie de famille. Un moment pour souffler bienvenu.
Merci D.

lundi 26 novembre 2012

Le plus, la plus...



Le plus beau jour.....aujourd'hui

Le plus grand handicap....la peur
La chose la plus facile .....se tromper
La plus grande erreur...abandonner
Le plus grand défaut....l'égoïsme
la plus grande distraction.....le travail
La pire banqueroute ....le découragement
les meilleurs professeurs ....les enfants
le plus grand besoin....le bon sens
le plus bas sentiment....la jalousie
Le plus beau présent....le pardon
la plus grande connaissance....Dieu
la plus belle chose au monde....l'amour




Trouvé sur l'excellent blog Chroniques du poulailler

dimanche 25 novembre 2012

De l'avantage d'acheter une voiture avec 4 petits ronds dessus : que du bonheur !

Elle est belle, hein !  Elle te plaît ? Et pi y a que des avantages à l'avoir, tu vas voir !


Et 4, ce ne sont pas ceux des jeux olympiques qui sont 5 (dans ce cas l'important eut été de participer) (à quoi ?) (je ne sais pas, l'article ne le dit pas)

Primo : le code de la route a été réécrit spécialement pour toi, ce serait désolant de ne pas en profiter :

  • Quand il ne pleut pas, tu peux te permettre de conduire à un bon 150km/h
  • S'il pleut, vas-y, fonce, la route est à toi, 150km/h minimum garanti, au lieu des 110 pour les culs-terreux.
  • Tu n'as pas besoin de distances de sécurité (une bande = danger, deux bandes = sécurité, trois bandes et plus si affinités), contrairement aux autres voitures toutes nulles et toutes pourraves qui t'entourent. Ta voiture t'obéît au doigt et à l'oeil, il faut que ça se sache et quel meilleur moyen que de coller le pare-choc du gars de devant ?  Et d'ailleurs, tu hésites à peine à lui rouler dessus pour lui prouver la suprématie mécanique et chevaline de ta caisse. En cas de besoin et pour faire valoir cette réécriture du code de la route et donc ton plein droit, tu peux te permettre de faire des appels de phare voire de klaxonner, ou les deux à la fois.
  • Pour doubler, tu peux y aller sur les queues de poisson, on l'a déjà dit, ta voiture est tellement au top qu'elle se range en un clin d'oeil devant une autre. Les ingés de chez 4 ronds, ils ont tout prévu ! Assistance aux manoeuvres tip top !
  • Tu peux aussi te permettre de te garer sur les passages piétons, y a pa ni pwoblem.
  • Tu n'as pas besoin de laisser passer une famille qui traverserait sur le dit passage piéton - en fait , chut !  C'est un défaut de construction, cette voiture ne peut absolument pas ralentir ni freiner en ville, quel dommage, pour un modèle de cette gamme ! -
  • Pas besoin d'hésiter si toutes les voies d'autoroutes sont prises sauf la droite et que la voiture devant toi se traîne à 130 , tu doubles par la droite, c'est plus pratique et en plus il n'y a personne ! 
Deuxio : tu vas forcément être longuement sélectionné par la marque qui ne vend pas à n'importe qui (ni n'importe quoi) donc ne te précipite surtout pas sur cette voiture si tu  ne te reconnais pas dans les critères suivants :
  • Tu arbores un splendide ensemble haute couture si tu es une femme, un costume réalisé sur-mesure par les plus grands tailleurs parisiens ou londoniens si tu es un homme. Possible aussi en version casual de luxe - les vêtements qui font cheap mais so chic et qui coûtent une blinde - 
  • Tu es obligé (e) de porter h24 des lunettes de soleil, même quand il pleut
  • Tu tires une tronche de dix pieds de long, le sourire c'est pour les niais ou les gens du peuple qui savent se satisfaire de peu.
  • Tu mets un soin particulier à être parfaitement désagréable sous un vernis urbain avec la caissière de l'aire d'autoroute, la personne qui attends devant toi ou derrière toi que l'une des toilettes (femmes, ça n'arrive bizarrement jamais chez les hommes...) se libère (pour ça, tu dois malheureusement te mêler aux gens ordinaires et tu y vas en te pinçant le nez), les gens de la voiture garée à côté de toi sur le parking...
  • Tu es toujours bronzé (e), été comme hiver.
  • Tu n'as pas de siège-auto couvert de miettes, gâteau mâché, pré-mâché, de vomi, de bonbon collé combiné à une auréole du petit pipi qui n'a pas su attendre
  • Rien ne traîne dans ta voiture, propre comme un sou neuf, pas le moindre doudou, feuille déchirée, mouchoir abandonné, gâteau écrasé, sable, caillou, feuilles, crayons, feutres, CD des meilleurs comptines de la crèche. On trouvera, à la rigueur, un large parapluie de golf négligemment posé sur la banquette arrière, en cuir (what else ?). Parce que visiblement, tu joues souvent au golf (ou du moins tu affectes de le faire). That's all.
  • D'ailleurs tu n'as pas d'enfant, ou alors peut-être rangé dans le coffre pour moins de désagrément.
  • Tu as un corps nickel, les ans n'ont pas de prise sur toi si tu es une femme. Si tu es un homme, tu es malheureusement souvent ventripotent mais très sûr de toi, et de la puissance de ta ...voiture ( ben, oui évidemment !)
Si malheureusement pour toi, tu ne peux pas avoir cette voiture formidable, tu peux, à l'extrême limite, te procurer un gros 4X4 haut de gamme ou une Merce**es dernier modèle. Dans ce cas, le code de la route "rafraîchi" pour la circonstance s'applique aussi à toi. Profites-en !
Maintenant, tu sais quoi acheter comme voiture.

On dit merci qui pour ces bons conseils conso ? (article non sponsorisé, je tiens à rester ultra objective)

NB : cet article a été partiellement rédigé sur le siège avant droit d'une voiture familiale millésimée 2004, les pieds coincés par le sac du pique-nique et mon sac à main, la main gauche en train de récupérer un doudou tombé par terre et un gâteau écrasé pendant que Milou chantait à tue-tête "qui est le roi de la jungle ?",  Choupi hurlait tellement elle en avait assez justement du roi de la jungle de Milou et que l'Albatros et le P'tit Prince hurlaient à chaque fois qu'une voiture nous faisait coucou (one point ! Si tu suis), et d'ailleurs aucune voiture de la marque pré-citée ne leur a fait cet honneur...étrange...

Si, toi, lectrice de ce blog, tu as cette voiture, raconte-moi  !  Que je comprenne ce mythe qui te rend si différente.

Bon, je file, j'ai golf moi...(mini, et alors?)

PS : je n'ai rien contre les propriétaires de voitures de cette marque, mais devant la similitude des comportements observables, je m'interroge...

samedi 24 novembre 2012

Le samedi on joue ! Pique plume


Pique plume, encore un jeu où même les parents ne s'ennuient pas. Sur le principe, on peut dire que c'est un croisement entre un memory et une course de pions.

jeudi 22 novembre 2012

Acte II, scène 6 : La boulette

Le p'tit Prince, sa mère, la scène se passe en deux temps, par contre, unité de lieu : la maison
-Maman ?
- Oui ?
-Demain j'ai visite médicale avec l'infirmière, il faut que tu me donnes mon carnet de santé et que tu remplisses la p'tite fiche (NDLR  : les dates du dernier rappel ROR et vaccin anti-tétanique) (s'il te plaît !)
- OK, apporte-moi ça
-la la lala la la, la lala la la ( c'est ma p'tite musique de schtroumpf -équivalent 4 saisons de Vivaldi- pour que tu patientes agréablement pendant l'attente liée à la récupération des données et à l'écriture de ma prose sur la p'tit fiche)
- Tiens voilà, je mets le tout dans ton cartable...


Acte 1, scène 7, SVP




L'albatros, et toute la tribu, ils rentrent de l'école un peu énervés comme toujours.
Sur la première marche de l'escalier de l'immeuble un petit écriteau, cloué depuis l'origine sans doute, sur lequel on peut lire "essuyez vos pieds S.V.P"

- Maman ?
- oui ?
- pourquoi demandent-ils de s'essuyer les pieds sur notre paillasson ?
- ????
- Bah oui, regarde, il y a marqué "essuyez vos pieds Sur Votre Paillasson"
-...

mercredi 21 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Bien parler, bien lire, bien écrire


Ghislaine Wettstein-Badour - Bien parler, bien lire, bien écrire - Donnez toutes leurs chances à vos enfants.





















Du sérieux, du lourd mais aussi du concret ! On oublie pour la plage...A lire petit à petit sinon c'est indigeste...Le docteur Guislaine Wettstein-Badour nous explique dans cet ouvrage tous les mécanismes du cerveau pour apprendre à parler, à lire et à écrire. Elle propose un certain nombre de jeux à faire avec son enfant pour le mettre sur les bon rails, des moyens de diagnostiquer rapidement s'il y a problème et elle propose également des aides à apporter aux enfants qui rencontrent des problèmes afin de "donner toutes leurs chances à vos enfants". Bref, un accompagnement sur-mesure et à la pointe des neuro-sciences pour apprendre à son enfant à bien parler, bien lire et bien écrire. C'est technique, pointu mais lisible.

mardi 20 novembre 2012

Vieille pomme

Makes me smile.  I want to be this kind of old lady.....with my  friends!


Vous allez me dire que je me suis trompée de blog pour écrire, vous croyiez être tombée sur le blog d'une maman avec de jeunes enfants et v'là t'y pas que je vous parle du grand âge.

dimanche 18 novembre 2012

Pour le plaisir...


J'aime beaucoup cette version très poétique de Carmen entendue lors de la "grande battle" sur France 2 cette semaine. Je vous laisse découvrir la maestria des "ouvriers". Même Milou connait cet air et en grande séductrice, me le  fredonne pour me mettre dans sa poche ou se faire pardonner une grosse bêtise...

samedi 17 novembre 2012

Le samedi on joue ! Gagne ton papa


Même si aucun n'a jamais gagné son papa ici, ce jeu est quand même sympa pour tout le monde.





On peut y jouer de plusieurs manières différentes, moi j'en vois trois au moins.

vendredi 16 novembre 2012

Acte II, scène 5 : la manif vue par Superman




Le P'tit Prince, son père, ils discutent le soir avant de se coucher.



- Papa, demain j'vais à la manif, bah oui, faut bien dire qu'il faut des papas et des mamans. Il faut vivre avec les papas et les mamans ensemble (NDLR : oui, mais combien ? Là est la question...)

- Et si tu te perds ? Tu sais , il y aura plein de monde !

- Oh, non, ne t'inquiètes pas ! Dans ce cas-là j'vais au commisteriat de police...


On est mal, on est mal, je crois que je vais plutôt inscrire son nom et mon n° de tel sur sa main, c'est plus sûr !
Ils sont où les commistériats du 14e, 6e, 7e arrondissement de Paris ?

Quand le p'tit bonheur part en vacances...

Elle emporte aussi...ses pinceaux, son aquarelle ( enfin, ça fait 3 ans qu'elle fait ça et il ne se passe rien du tout ...) et, pour la première fois depuis bien longtemps, elle prends le temps d'en faire un peu (non sans avoir organisé l'atelier peinture des kids avant, sinon point de salut).

Quel bonheur de pouvoir s'y remettre après si longtemps. J'ai un peu perdu la technique, c'est loin d 'être parfait, il me manquait aussi quelques ustensiles (j'aime bien mixer aquarelle et encre de chine et là pas d'encre de chine), mais le résultat me convient. Je crois que je vais essayer de m'y remettre plus souvent, c'est tellement délassant ! Et finalement, peu importe le résultat ! ça fait un bien fou !

PS : Milou a bien participé aussi à l'atelier peinture, elle m'a gentiment gratifiée d'une énorme tache de peinture violette sur ma théière, d'où le cache misérable de ma palette. Tou est oune ariste ma fille, mais la prochaine fois, si tu veux te la jouer Pollock, t'ira dans la grange.

jeudi 15 novembre 2012

Le jeu des voitures revu et corrigé par les kids


- Ouais, un point !

- Il m'a fait coucou !!! YES !!!

- Là, ils n'ont pas souri, ils sont trop nuls

- j'ai eu un camion !!!

Dites les kids, c'est quoi ce jeu au juste ?

mercredi 14 novembre 2012

La minute militante !

Tract LMPT recto
Parce qu'on a beau être bloggeuse, parler de tout, de rien et de n'importe quoi, certaines choses sont essentielles.
Je prends le risque de ne pas plaire à tout ceux qui passent par ici. (edit du 17 novembre : effectivement )

La loi doit protéger le droit pour un enfant à avoir un papa et une maman.
Les enfants ne nous pardonneront pas de ne pas les avoir protégé des désirs fous des adultes.


Edit du 17 novembre : la France étant un pays démocratique, j'ai la liberté de donner mon opinion sur cette question, a fortiori sur mon blog. Si vous vous sentez agressé ou blessé par cette affiche, j'en suis profondément désolée. Dire que nous sommes tous nés d'un homme et d'une femme est une vérité fondamentale. Etre taxée d'homophobe pour cela n'a absolument aucun sens, une personne homosexuelle est, elle aussi, née d'un père et d'une mère.
Je respecte votre opinion, quelle qu'elle soit, respectez la mienne (qui a aussi droit de cité - au sens propre du terme-). Nous pouvons ne pas être d'accord (j'aime beaucoup la contradiction), mais par pitié, ne me réduisez pas à cette seule opinion, s'il vous plait. Je suis, comme chacun de vous, une personne complexe avec ses défauts, ses qualités, des opinions qui peuvent vous plaire, d'autres moins. Mais n'est ce pas la richesse de toute personne ? 

Le mercredi c'est bibli : Vous êtes tous mes préférés



Il était une fois une maman ours, un papa ours et leurs trois oursons.
Chaque soir, papa et maman ours viennent border leurs enfants en leur disant "vous êtes les plus merveilleux oursons du monde !"

mardi 13 novembre 2012

Journée de la gentillesse



Grosbisous
Près d’un français sur 2 ressent de l’agressivité autour de lui. Les plus concernés par ce sentiment sont les 35-49 ans (53%), les Français qui travaillent (50%) et en particulier les femmes (57%). Cette journée permet à Psychologies Magazine de mettre un coup de projecteur sur un sujet d’actualité : le besoin de bienveillance, de respect et de relations plus sereines, que ce soit dans les transports, au travail, ou dans le voisinage . Elle permet de mettre en avant ces petites attentions de tous les jours qui sont capables de ré-enchanter le quotidien et de rendre la vie sociale plus harmonieuse.



Alors, soyez gentils, faîtes quelque chose !

Par exemple, osons le compliment (je m'inscris tout de suite, j'ai un peu de boulot à faire sur le sujet...Trop franche, je me casse souvent la margoulette).

Alors on va commencer par se complimenter soi-même (on n'est jamais aussi bien servi...), sur ses réussites, sur ce que nous avons appris de l'existence, sur ce que vous voulez, du moment que c'est avec le coeur !
Et puis...

Si on complimentait un de ses proches ?

Et puis, osons, le grand pas...Complimentons un INCONNU (un truc de dingue !)

Je commence ? (je vous ai mis tout ça en rose, aujourd'hui c'est la journée bisounours)


  • Merci à vous tous nombreux inconnus qui passez sur ce blog et un merci tout spécial à ceux qui laissent un petit mot, ça me fait toujours très plaisir et c'est véritablement très inspirant (c'est cliché, mais c'est très très vrai, n'est ce pas Bibiche ?) (pour les inconnus, j'aimerais bien vous connaître un peu mieux qu'en statistiques ! Je n'aime pas les chiffres, mais j'aime beaucoup les mots, alors lâchez-vous, c'est aujourd'hui ou jamais),
  • Merci aux berruyers pour leur courtoisie remarquable (j'en fais trop ? Nan, mais sincèrement, j'ai été scotchée, je vous l'ai déjà dit ? Ah bon ?)
  • Merci à mes enfants qui me font bien rire (ouais, quand même, malgré les dents, la niaque, les questions, etc...),
  • Merci à mon mari qui fait de gros gros efforts en ce moment, 
  • Et puis merci pour ce que je suis, pour cette vie qui m'a été donnée et dont j'essaie de faire bon usage.
Une suggestion "gentillesse" aussi pour les enfants (pas de jaloux !) : donner à chacun dans le creux de l'oreille une mission secrète :" Faire toute la journée un maximum de choses gentilles", suivant l'âge, les noter sur un papier ou dans un coin de sa mémoire et au dîner, les raconter et dire ce que l'on a ressenti en faisant ces choses.

Et sinon, spéciale dédicace à Miss A, la reine des bisous ! Tu transmettras Lézard lève tard ?



Et pour "de rire" comme dirait Milou :


Journée internationale de la gentillesse par franceinter

lundi 12 novembre 2012

Un papa, une maman c'est :

Pour donner suite à l'excellent initiative de Maman Lapin, 
Voici les définitions d'un papa et d'une maman par mes loulous. La question : "qu'est-ce qu'un papa ? Qu'est-ce qu'une maman ?
On notera que les réponses sont celles de mes enfants, spontanément, sans avoir réfléchi une semaine à l'avance, en dictée à l'adulte. Le vécu de la journée a largement influencé les réponses (cf : "une maman ça gronde", je venais de me fâcher bien bien juste avant) et Milou a été particulièrement inspirée ! Donc il faut les prendre pour ce qu'elles sont et c'est tout !

Il en faut peu...

Pour le plaisir ce matin et nous sortir de nos torpeurs automnales :

dimanche 11 novembre 2012

Vacances, j'oublie tout et je profite...

En vrac, voici mes impressions de vacances (si vous n'en avez rien à faire, surtout passez votre chemin, sauf si vous ne voulez rater sous aucun prétexte le mea culpa presque à la fin).

Alors...


On commence par des couleurs magnifiques, des éclairages à couper le souffle que mes photos tentent vainement de retenir.

samedi 10 novembre 2012

Le samedi on joue ! Cocotaki


Un petit jeu tout simple, pas cher, pratique à emporter quand on part en voyage et qui ressemble bigrement au UNO. Le jeu : on peut jouer quand on a une carte de la même couleur ou du même animal que celle posée précédemment. Pour chaque carte posée, on doit faire le cri de l'animal (ambiance garantie avec des petits, et cette fois-ci même les grands s'amusent) sauf pour les cartes rouges  pour lesquelles on doit rester muet et sauf le coq rouge pour lequel on doit crier cocotaki. La carte papillon multicolor permet de choisir n'importe quelle couleur. Si on a des voisins cardiaques, on évite, c'est plutôt bruyant !
Les enfants aiment beaucoup ce jeu et on peut y jouer dès 4 ans avec un tout petit peu d'aide.

A vous de jouer !

Les 5 petits bonheurs de la semaine, #2

Bon, avec un peu de retard et comme prévu, voici mes 5 petits bonheurs de la semaine :

1. Avoir bien rigolé en entendant Milou chanter dans la voiture "je n'ai pas sommeil" alors qu'elle nous a empêché de dormir toute la nuit...
2. Avoir entendu l'Albatros dire qu' hier était le plus beau jour de sa vie (visite de Bourges, j'en reparlerai, j'ai des choses à me faire pardonner...)
3. Des éclairages de fin de journée à tomber par terre, une terre recouverte d'or...
4. Des bons moments entre cousins, apéros, balades...
5. Un rattrapage avec le grand blond avé la chaussure d'un certain nombre de films en retard (au rythme d'un film par mois, le retard se creuse inexorablement), parmi lesquels "Tout ce qui brille", belle histoire contemporaine sur l'amitié et le bonheur.

Vous participez aussi ?

mercredi 7 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Une famille aux petits oignons

Une famille aux petits oignons de Jean-Philippe Arrou-Vignod : un mélange de Treize à la douzaine, des malheurs de Sophie et du p'tit Nicolas qui ravira petits et grands de 7 à 97 ans. C'est un recueil de plusieurs romans courts dont les titres sont évocateurs :

L'omelette au sucre
Le camembert volant
La  soupe de poissons rouges
Des vacances au chocolat

Les vacances entre cousins, l'arrivée d'un enfant supplémentaire, le papa qui se retrouve tout seul à gérer une fratrie de p'tits gars (un grand moment !), la visite aux cousins (un peu pénibles...), le séjour chez les grands-parents, les bêtises et inventions diverses...De quoi passer un bon moment et afficher la banane dès qu'on le lit.

samedi 3 novembre 2012

Le samedi, on joue ! Le jeu du loup



 Depuis 3 ans,  nous avons pris l'habitude, quand nous ne sortons pas le week-end, de faire des "soirées jeux" avec les plus grands qui veillent alors jusqu'à....21h00 (ouais, on se lâche, c'est dingue, un truc de ouf !), on se met de la musique sympa, lumière douce, ambiance, ambiance... Les enfants sont ravis et attendent ça impatiemment tout le reste de la semaine. Je vais donc vous partager ce qui fait la substantifique moelle de ce moment : les jeux de société. Vous excuserez le choix des jeux. Pour l'instant j'ai affaire à des 8 ans max, donc les jeux suivent. Vous verrez parfois des jeux pour adultes dans cette rubrique, mais plus rarement.


Alors, on commence avec le jeu du loup auquel j'ai joué....beaucoup, beaucoup, beaucoup avec les petits.

On peut y jouer un peu comme un loto et ce, dès 3 ans et il y a trois variantes de jeux que l'on peut faire évoluer selon l'âge des participants. Le but : faire son marché d'un certain nombre de choses en piochant dans un sac des jetons en guise de dés. Et cela avant que le loup soit habillé entièrement.
Super fastoche, même les petits comprennent et s'amusent (nous un peu moins, mais bon...) idéal pour apprendre le "chacun son tour" , apprendre à piocher, apprendre à perdre et à gagner. Le graphisme est super mimi, un des jeux préférés ici.
A vous de jouer !