lundi 31 décembre 2012

Le flocon de neige





Je partage avec vous ce texte trouvé sur le site de la ligue des optimistes. Pour une amie des pas de fourmis, on reste dans le thème. Et en cette veille de nouvelle année, de résolutions qui ne tiendront que l'espace de quelques heures, de quelques jours au mieux, c'est peut-être plus facile d'appliquer la théorie du flocon de neige...
Je vous laisse juger par vous même :


- Dis-moi, combien pèse un flocon de neige ? demanda une mésange à une colombe.
- Rien d’autre que rien, lui répondit-elle.
Alors la mésange raconta cette histoire à la colombe : « j’étais sur la branche d’un sapin quand il se mit à neiger. Pas une tempête, non, juste comme un rêve, doucement, sans violence. Comme je n’avais rien de mieux à faire, je commençais à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me tenais. Il en tomba 3 751 952. Lorsque le 3 751 953e tomba sur la branche – rien d’autre que rien, comme tu l’as dit – la branche cassa. »
La colombe, une autorité en matière de paix depuis l’époque d’un certain Noé, réfléchit un moment et se dit finalement :
- Peut-être suffit-il d’une seul personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix….

mardi 25 décembre 2012

samedi 22 décembre 2012

La malédiction



Ami de la raclette ou de la bûche, tu ne regarderas pas ces deux plats de la même manière après avoir lu ce billet.

dimanche 16 décembre 2012

samedi 15 décembre 2012

Le samedi on joue : Colori avec jeu inside !

Jouer avec des riquiquis, ce n'est pas toujours rigolo, rigolo pour les grands ! Mais voici un jeu rapide, facile, la règle marche avec des enfants dès 3/4 ans et en plus, cerise sur le gâteau, vous travaillez la discrimination visuelle de votre enfant (la discri quoi ? Juste le fait de pouvoir distinguer les choses semblables ou différentes, super important pour la lecture !). Bref, un jeu qui paraît sans prétention mais qui peut prétendre à un bon moment de jeu avec vos enfants. On peut dire que c'est un peu un copain du jeu du Lynx (même habileté développée).
Donc, la règle : deux cartes sont posées l'une à côté de l'autre. Elles ont l'air pareilles car les formes sont identiques mais les couleurs changent et l'emplacement de chacun des objets aussi. Le but : retrouver les deux objets identiques sur les deux cartes. Celui qui trouve le plus rapidement gagne l'une des cartes. Et on en retourne une autre pour continuer à jouer. Ce n'est pas évident même pour les adultes et les petits canailloux peuvent être bien plus rapides que vous pour distinguer l'objet !
Conclu : un jeu facile, pas cher et qui peut rapporter...Un gros succès auprès des plus jeunes. (chez nous, tout le monde y joue avec plaisir !)




D'ailleurs, sur les deux cartes de jeu, quels sont les deux objets strictement identiques ? La personne qui donnera en premier la bonne réponse gagnera, outre toute mon estime, un porte-clé fait maison !
A vous de jouer !

mercredi 12 décembre 2012

Le mercredi, c'est bibli : Vois-tu ce que je vois

Vois-tu ce que je vois de Walter Wick.


 Un livre extra pour jouer avec ses enfants à "cherche et trouve", un "lynx" sans jeton et sans carte qui permet d'aiguiser son oeil pour mieux trouver et mieux chercher. Un régal pour les yeux d'adultes aussi car les photos sont superbes (et vous rappeleront des souvenirs...) idéal aussi comme cadeau pour les grands parents car c'est un bon moyen de transmettre ses souvenirs et d'initier des complicités !

dimanche 9 décembre 2012

Enfoncer le clou.

Je vous transmets ce texte, d'une conseillère régionale et élue nantaise de gauche. Au-delà des pours, des contres, il analyse les comments et les pourquois. Sans haine envers qui que ce soit, seulement la conscience politique de celle qui y participe. Merci Madame Meyer.
Vous connaissez ma liberté de ton et ma bienveillance dans nos échanges, merci de respecter cela dans vos commentaires.





samedi 8 décembre 2012

Le samedi on joue : Bonjour Simone !

Envie d'un jeu court et efficace ? Une partie de rigolade improvisée ? Ce jeu est pour vous ! 


A partir de 6 ans, ce jeu de réflexe est un jeu de carte. En fonction de la carte, il y a des choses à faire ou à ne pas faire, notamment saluer d'une certaine manière (d'où le bonjour Simone !). Un jeu qui marche à tous les âges. Fous-rires assurés !
Il paraît qu'il existe aussi un Bonjour Robert que les champions ajoutent à Bonjour Simone pour corser un peu le jeu, mais je n'y ai jamais joué.
Avec ma Belle-mère, le jeu s'est transformé en "Bonjour Momone". Et le nom est resté. Si vous aussi vous aimez les jeux de réflexes à emporter partout, vous allez sûrement apprécier celui-là !
A vous de jouer !

mardi 4 décembre 2012

Ernest et Célestine

Ernest et Célestine : affiche
Vu en avant-première, ce joli film tiré des albums de Gabrielle Vincent. Même si elle n'a pas participé à l'élaboration du film puisque elle est décédée en 2000, on y retrouve la douceur de ses couleurs aquarellées  (j'aime beaucoup beaucoup ) et son trait de crayon (notamment dans la maison d'Ernest avec son joyeux bazar). Plein d'images très mignonnes et la douceur de ce récit autour d'une amitié inenvisageable : celle d'un ours et d'une souris.
Un très joli film à aller voir pendant les vacances de Noël avec les enfants. Sont drôles aussi pour les parents,  le film et les réactions du jeune public de la salle ! Visible à partir de 4 ans et testé jusqu'à  8 ans et demi : ça marche !

Un seul petit bémol lié à mon souvenir de ces albums : la necessité de créer une longue histoire a un tout petit peu gommé la douceur de ces petits bonheurs, ces parenthèses enchantées entre amis décrits dans les albums. Mais c'est un tout petit bémol, hein, sinon ça vaut vraiment le coup et d'ailleurs l'aspect "grande histoire" fait que ça plait aux plus grands aussi !

Critique de l'Albatros : Le film était bien, c'était chou au début avec les toutes petites voix des petites souris. A chaque fois qu'il arrivait quelque chose à la souris, il arrivait la même chose à l'ours. Les personnages sont bien faits.

Critique du P'tit Prince : Viens, c'est bien ! Y a toujours un ours qui fait tout tomber et qui se fait prendre par la police. Puis après ils sont allés au "commistériat" (oui, le même que pour la manif) et tout le monde regardait. 
C'était bien quand ils ont peint la voiture et la pluie a tout enlevé.

Je vous mets quelques images du petit tract que nous avons eu avec :


lundi 3 décembre 2012

Liste de Noël

L'autre jour, en allant chercher mes gazettes-lavage de cerveau de vacances (je choisis exclusivement des choses très intellectuelles, si vous voyez ce que je veux dire...On parle bien de lavage de cerveau, Gainsbourg disait que la connerie était la décontraction de l'intelligence, c'est fou comme cette presse-là me décontracte...), je suis tombée sur un ovni de la presse féminine, un p'tit nouveau aux pages rapeuses et recyclées mais au contenu plutôt intéressant. J'ai nommé "Biomood, réinventer son quotidien" auto-proclamé 1er féminin éco-pratique.
En vrac les titres de la couverture : "on ne devrait pas s'habiller en hiver !" "le dressing de la frileuse" "bar à légumes d'automnes" "180 trucs écolo pour soigner son rhume, être belle, se doper, se chauffer..."
et surtout "Noël anti-shopping".
Et outre les conseils pratiques loin d'être inintéressants, ces pages-là recélaient des pépites...Je n'aurais pas été étonnée de trouver ça dans un journal catho, mais là pas question de spiritualité...ou presque, voyez plutôt :

Bravo à ce magazine qui nous donne des idées autres que la seule consommation. S'il n'est pas question ici de la fête de la naissance de Jésus (faut pas pousser non plus, hein !), on s'en approche et on remarquera qu'en haut de la liste, on trouve les mots "amour" et "paix"
Alors mes amies, qu'est-ce que vous souhaitez pour votre petit Noël ?

NB : on peut lire en bas de la liste "découpez cette liste et proposez à chaque membre de votre famille ou vos amis de choisir ce qui lui fait plaisir..."

samedi 1 décembre 2012

Le samedi on joue : Piratatak



Un jeu de hasard et de stratégie auquel les plus petits pourront jouer et les plus grands s'amuser aussi. Le principe : un tas de carte composé de pirates, de pièces d'or, de bouts de bateaux, de canons. Le but : en piochant des cartes, reconstituer un bateau entier. Le risque : tomber sur un pirate et devoir redonner 3 cartes. Il faut donc faire preuve de stratégie car quand vient son tour, on peut piocher autant de cartes qu'on veut, il faut juste savoir s'arrêter à temps pour ne pas tomber sur un pirate (et voir démolie toute son entreprise).
L'élément qui change avec l'âge, c'est la capacité à élaborer une stratégie et à mesurer les risques que l'on va prendre. Plus on joue avec des grands, plus le jeu est intéressant sur ce plan-là, et quand on joue avec des petits (ex : Milou, 4 ans), cela devient un jeu de hasard car évidemment l'élaboration d'une stratégie est plus réduite.
Bilan : un jeu de société sympa, rapide, facile à transporter, on peut même y jouer dans le train, peu onéreux (moins de 10 euros) pour des bons moments en famille. Et plus on y joue, mieux c'est !

En Avent !

Notre crèche est encore déserte. Seuls Joseph, Marie, deux petites dames et les moutons la peuplent.
Les autres sont bien cachés, à l'abri des p'tits sachets et attendent impatiemment qu'une main enfantine vienne les chercher chaque jour...

mercredi 28 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Mes premières expériences


Quand j'étais petite, nous avions deux albums fétiches. Le premier "Mon bébé", tout est dans le titre, on suivait une maman avec son "grand" et le nouveau bébé- toute ressemblance avec une situation existante étant totalement fortuite- et on suivait une journée de cette jolie famille du petit déjeuner au coucher en passant par le bain et la sortie au parc. Peu de texte, des grandes images, nous l'avons lu, lu et relu.  Idem avec un album tout à fait comparable sur la construction d'un immeuble. Pas de texte, seulement la construction qui évoluait au fil des saisons. J'ai le souvenir de m'être arrêtée sur chaque détail, différent de la page précédente. Bref nos deux albums préférés.


Et aujourd'hui ?

mardi 27 novembre 2012

Ma liste au Père Noël...

Pour répondre à Bibiche, qui nous a transmis sa wish-list, voici la mienne.

1. De l'apaisement et de l'intelligence pour ma famille paternelle (l'Esprit Saint, tu peux y aller, y a du taf !)
2. De la patience, de l'humour, de l'imagination et du recul pour sortir la tête du guidon
3. Un nouveau forfait de téléphone portable avec SMS compris (quand je disais que j'étais ring...vous comprenez maintenant). D'ailleurs, tant qu'à changer de forfait, pourquoi pas un smartphone ?
4. Un truc pour comprendre pourquoi autant de gens passent ici sans laisser de com surtout ceux que je connais perso qui sous-marinent tranquillement en pensant que je ne les ai pas vus (je ne pense pas à toi Lézard lève tard mais à d'autres qui m'ont reconnue sans se faire connaitre, n'est-ce pas C ? AS ?A ? D? H ? X ? Et toutes les autres...)
5. Une bonne santé pour tous les gens que j'aime
6. Un  sac de petites bricoles comme : un décodeur d'Albatros pour enfin comprendre ce qui lui passe par la tête,  une sourdine pour Milou la poissonière, un empêche-bêtises pour Choupi qui n'en loupe pas une et un calmant pour le P'tit Prince qui part au quart de tour quand il se sent agressé (il a failli tuer sa soeur aujourd'hui parce qu'elle lui avait pris la voiture de police Playmo, un truc grave !)
7. Des amies toujours aussi fidèles sur lesquelles je peux compter et qui peuvent compter sur moi
8. Qu'une véritable entraide  (à laquelle je travaille particulièrement depuis bientôt 3 ans) se développe là où j'habite
9. Un petit bébé chez ma soeurette qui attend ça depuis un petit moment déjà (et je compatis, je connais ça...)
10. Et l'essentiel : toujours plus d'amour !


A qui le tour ?

Créations et savoir-faire

La semaine dernière, toutes les bidouilleuses vous le diront, avait lieu le salon Créations et savoir-faire à la Porte de Versailles.
Une occasion sympathique d'aller se promener avec une chère amie tout en farfouillant pour trouver le ruban tip top, le tissu machin, le fil truc et l'idée déco géniale.
Mais avant ces trouvailles, c'était surtout un bon moment d'amitié, de partage de nos passions respectives de nos goûts et de papote typiquement féminine. Une après-midi pour refaire le monde, sans enfants (est-ce qu'une qui dort dans sa poussette ça compte ?), sans maris, un moment aussi de pure futilité, de ces menus projets qui nous font plaisir au quotidien et nous sortent des routines inhérentes à la vie de famille. Un moment pour souffler bienvenu.
Merci D.

lundi 26 novembre 2012

Le plus, la plus...



Le plus beau jour.....aujourd'hui

Le plus grand handicap....la peur
La chose la plus facile .....se tromper
La plus grande erreur...abandonner
Le plus grand défaut....l'égoïsme
la plus grande distraction.....le travail
La pire banqueroute ....le découragement
les meilleurs professeurs ....les enfants
le plus grand besoin....le bon sens
le plus bas sentiment....la jalousie
Le plus beau présent....le pardon
la plus grande connaissance....Dieu
la plus belle chose au monde....l'amour




Trouvé sur l'excellent blog Chroniques du poulailler

samedi 24 novembre 2012

Le samedi on joue ! Pique plume


Pique plume, encore un jeu où même les parents ne s'ennuient pas. Sur le principe, on peut dire que c'est un croisement entre un memory et une course de pions.

mercredi 21 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Bien parler, bien lire, bien écrire


Ghislaine Wettstein-Badour - Bien parler, bien lire, bien écrire - Donnez toutes leurs chances à vos enfants.





















Du sérieux, du lourd mais aussi du concret ! On oublie pour la plage...A lire petit à petit sinon c'est indigeste...Le docteur Guislaine Wettstein-Badour nous explique dans cet ouvrage tous les mécanismes du cerveau pour apprendre à parler, à lire et à écrire. Elle propose un certain nombre de jeux à faire avec son enfant pour le mettre sur les bon rails, des moyens de diagnostiquer rapidement s'il y a problème et elle propose également des aides à apporter aux enfants qui rencontrent des problèmes afin de "donner toutes leurs chances à vos enfants". Bref, un accompagnement sur-mesure et à la pointe des neuro-sciences pour apprendre à son enfant à bien parler, bien lire et bien écrire. C'est technique, pointu mais lisible.

dimanche 18 novembre 2012

Pour le plaisir...


J'aime beaucoup cette version très poétique de Carmen entendue lors de la "grande battle" sur France 2 cette semaine. Je vous laisse découvrir la maestria des "ouvriers". Même Milou connait cet air et en grande séductrice, me le  fredonne pour me mettre dans sa poche ou se faire pardonner une grosse bêtise...

samedi 17 novembre 2012

Le samedi on joue ! Gagne ton papa


Même si aucun n'a jamais gagné son papa ici, ce jeu est quand même sympa pour tout le monde.





On peut y jouer de plusieurs manières différentes, moi j'en vois trois au moins.

mercredi 14 novembre 2012

La minute militante !

Tract LMPT recto
Parce qu'on a beau être bloggeuse, parler de tout, de rien et de n'importe quoi, certaines choses sont essentielles.
Je prends le risque de ne pas plaire à tout ceux qui passent par ici. (edit du 17 novembre : effectivement )

La loi doit protéger le droit pour un enfant à avoir un papa et une maman.
Les enfants ne nous pardonneront pas de ne pas les avoir protégé des désirs fous des adultes.


Edit du 17 novembre : la France étant un pays démocratique, j'ai la liberté de donner mon opinion sur cette question, a fortiori sur mon blog. Si vous vous sentez agressé ou blessé par cette affiche, j'en suis profondément désolée. Dire que nous sommes tous nés d'un homme et d'une femme est une vérité fondamentale. Etre taxée d'homophobe pour cela n'a absolument aucun sens, une personne homosexuelle est, elle aussi, née d'un père et d'une mère.
Je respecte votre opinion, quelle qu'elle soit, respectez la mienne (qui a aussi droit de cité - au sens propre du terme-). Nous pouvons ne pas être d'accord (j'aime beaucoup la contradiction), mais par pitié, ne me réduisez pas à cette seule opinion, s'il vous plait. Je suis, comme chacun de vous, une personne complexe avec ses défauts, ses qualités, des opinions qui peuvent vous plaire, d'autres moins. Mais n'est ce pas la richesse de toute personne ? 

Le mercredi c'est bibli : Vous êtes tous mes préférés



Il était une fois une maman ours, un papa ours et leurs trois oursons.
Chaque soir, papa et maman ours viennent border leurs enfants en leur disant "vous êtes les plus merveilleux oursons du monde !"

mardi 13 novembre 2012

Journée de la gentillesse



Grosbisous
Près d’un français sur 2 ressent de l’agressivité autour de lui. Les plus concernés par ce sentiment sont les 35-49 ans (53%), les Français qui travaillent (50%) et en particulier les femmes (57%). Cette journée permet à Psychologies Magazine de mettre un coup de projecteur sur un sujet d’actualité : le besoin de bienveillance, de respect et de relations plus sereines, que ce soit dans les transports, au travail, ou dans le voisinage . Elle permet de mettre en avant ces petites attentions de tous les jours qui sont capables de ré-enchanter le quotidien et de rendre la vie sociale plus harmonieuse.



Alors, soyez gentils, faîtes quelque chose !

Par exemple, osons le compliment (je m'inscris tout de suite, j'ai un peu de boulot à faire sur le sujet...Trop franche, je me casse souvent la margoulette).

Alors on va commencer par se complimenter soi-même (on n'est jamais aussi bien servi...), sur ses réussites, sur ce que nous avons appris de l'existence, sur ce que vous voulez, du moment que c'est avec le coeur !
Et puis...

Si on complimentait un de ses proches ?

Et puis, osons, le grand pas...Complimentons un INCONNU (un truc de dingue !)

Je commence ? (je vous ai mis tout ça en rose, aujourd'hui c'est la journée bisounours)


  • Merci à vous tous nombreux inconnus qui passez sur ce blog et un merci tout spécial à ceux qui laissent un petit mot, ça me fait toujours très plaisir et c'est véritablement très inspirant (c'est cliché, mais c'est très très vrai, n'est ce pas Bibiche ?) (pour les inconnus, j'aimerais bien vous connaître un peu mieux qu'en statistiques ! Je n'aime pas les chiffres, mais j'aime beaucoup les mots, alors lâchez-vous, c'est aujourd'hui ou jamais),
  • Merci aux berruyers pour leur courtoisie remarquable (j'en fais trop ? Nan, mais sincèrement, j'ai été scotchée, je vous l'ai déjà dit ? Ah bon ?)
  • Merci à mes enfants qui me font bien rire (ouais, quand même, malgré les dents, la niaque, les questions, etc...),
  • Merci à mon mari qui fait de gros gros efforts en ce moment, 
  • Et puis merci pour ce que je suis, pour cette vie qui m'a été donnée et dont j'essaie de faire bon usage.
Une suggestion "gentillesse" aussi pour les enfants (pas de jaloux !) : donner à chacun dans le creux de l'oreille une mission secrète :" Faire toute la journée un maximum de choses gentilles", suivant l'âge, les noter sur un papier ou dans un coin de sa mémoire et au dîner, les raconter et dire ce que l'on a ressenti en faisant ces choses.

Et sinon, spéciale dédicace à Miss A, la reine des bisous ! Tu transmettras Lézard lève tard ?



Et pour "de rire" comme dirait Milou :


Journée internationale de la gentillesse par franceinter

lundi 12 novembre 2012

Un papa, une maman c'est :

Pour donner suite à l'excellent initiative de Maman Lapin, 
Voici les définitions d'un papa et d'une maman par mes loulous. La question : "qu'est-ce qu'un papa ? Qu'est-ce qu'une maman ?
On notera que les réponses sont celles de mes enfants, spontanément, sans avoir réfléchi une semaine à l'avance, en dictée à l'adulte. Le vécu de la journée a largement influencé les réponses (cf : "une maman ça gronde", je venais de me fâcher bien bien juste avant) et Milou a été particulièrement inspirée ! Donc il faut les prendre pour ce qu'elles sont et c'est tout !

Il en faut peu...

Pour le plaisir ce matin et nous sortir de nos torpeurs automnales :

dimanche 11 novembre 2012

Vacances, j'oublie tout et je profite...

En vrac, voici mes impressions de vacances (si vous n'en avez rien à faire, surtout passez votre chemin, sauf si vous ne voulez rater sous aucun prétexte le mea culpa presque à la fin).

Alors...


On commence par des couleurs magnifiques, des éclairages à couper le souffle que mes photos tentent vainement de retenir.

samedi 10 novembre 2012

Le samedi on joue ! Cocotaki


Un petit jeu tout simple, pas cher, pratique à emporter quand on part en voyage et qui ressemble bigrement au UNO. Le jeu : on peut jouer quand on a une carte de la même couleur ou du même animal que celle posée précédemment. Pour chaque carte posée, on doit faire le cri de l'animal (ambiance garantie avec des petits, et cette fois-ci même les grands s'amusent) sauf pour les cartes rouges  pour lesquelles on doit rester muet et sauf le coq rouge pour lequel on doit crier cocotaki. La carte papillon multicolor permet de choisir n'importe quelle couleur. Si on a des voisins cardiaques, on évite, c'est plutôt bruyant !
Les enfants aiment beaucoup ce jeu et on peut y jouer dès 4 ans avec un tout petit peu d'aide.

A vous de jouer !

mercredi 7 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Une famille aux petits oignons

Une famille aux petits oignons de Jean-Philippe Arrou-Vignod : un mélange de Treize à la douzaine, des malheurs de Sophie et du p'tit Nicolas qui ravira petits et grands de 7 à 97 ans. C'est un recueil de plusieurs romans courts dont les titres sont évocateurs :

L'omelette au sucre
Le camembert volant
La  soupe de poissons rouges
Des vacances au chocolat

Les vacances entre cousins, l'arrivée d'un enfant supplémentaire, le papa qui se retrouve tout seul à gérer une fratrie de p'tits gars (un grand moment !), la visite aux cousins (un peu pénibles...), le séjour chez les grands-parents, les bêtises et inventions diverses...De quoi passer un bon moment et afficher la banane dès qu'on le lit.

samedi 3 novembre 2012

Le samedi, on joue ! Le jeu du loup



 Depuis 3 ans,  nous avons pris l'habitude, quand nous ne sortons pas le week-end, de faire des "soirées jeux" avec les plus grands qui veillent alors jusqu'à....21h00 (ouais, on se lâche, c'est dingue, un truc de ouf !), on se met de la musique sympa, lumière douce, ambiance, ambiance... Les enfants sont ravis et attendent ça impatiemment tout le reste de la semaine. Je vais donc vous partager ce qui fait la substantifique moelle de ce moment : les jeux de société. Vous excuserez le choix des jeux. Pour l'instant j'ai affaire à des 8 ans max, donc les jeux suivent. Vous verrez parfois des jeux pour adultes dans cette rubrique, mais plus rarement.


Alors, on commence avec le jeu du loup auquel j'ai joué....beaucoup, beaucoup, beaucoup avec les petits.

On peut y jouer un peu comme un loto et ce, dès 3 ans et il y a trois variantes de jeux que l'on peut faire évoluer selon l'âge des participants. Le but : faire son marché d'un certain nombre de choses en piochant dans un sac des jetons en guise de dés. Et cela avant que le loup soit habillé entièrement.
Super fastoche, même les petits comprennent et s'amusent (nous un peu moins, mais bon...) idéal pour apprendre le "chacun son tour" , apprendre à piocher, apprendre à perdre et à gagner. Le graphisme est super mimi, un des jeux préférés ici.
A vous de jouer !

mercredi 31 octobre 2012

Le mercredi, c'est bibli : Devine combien je t'aime

Un livre que Milou aime particulièrement, mais que les autres avant elle avaient beaucoup aimé.


L'histoire de ce petit lapin qui voudrait savoir combien l'aime son papa et qui rivalise avec lui dans ses déclarations d'amour...Un album court (idéal pour un coucher rapide mais efficace et tendre !), plein de tendresse et d'amour, de douceur, de quoi mettre du baume au coeur les jours de grisaille ou de grosse bêtise.

lundi 29 octobre 2012

Authentique


« Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j’ai pu me relaxer. Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi. Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions. Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité. »



Charlie Chaplin 


vendredi 26 octobre 2012

Dis maman, on joue ?

Je viens de voir une émission sur les jouets "phares" de Noël...Et je crois que je vais être le pire des Père-Noëls car rien de ce qui a été présenté ne sera offert à mes enfants...LA marâtre !

Petit échantillon.

mercredi 24 octobre 2012

Le mercredi c'est bibli : Mélanie Pilou




A partir de dorénavant, tout de suite, maintenant, le mercredi sera bibli ici. Qu'est-ce à dire ?
Que tous les mercredis, je vous fournis un p'tit extrait de mes best-of de bouquins qui m'ont plu, ont plu à mes loulous, ou à mes p'tits élèves.

Mélanie Pilou
On commence aujourd'hui avec Mélanie Pilou.

lundi 22 octobre 2012

Histoires d'enfants

 Jusqu'à demain soir, sur Ventes Privées, il y a une vente d'éditeur de CD et livres CD pour enfants de très bonne qualité et à des prix défiants toute concurrence...De quoi commencer à préparer nos petits cadeaux de Noël. Quand on voit l'affiche, on se dit , ouais, ouais, faut voir, ça n'a pas l'air terrible, mais si, c'est top ! J'en avais déjà acheté quelques uns il y a deux ans et tout est super, les histoires avec CD, les CD sans livres, les CD de comptines. Tout est de bonne qualité. et en plus on y retrouve tous les grands classique de la littérature enfantine (vous, savez, ceux que l'on trouve difficilement à la médiathèque). Bref (ou vref pour Bibiche), des cadeaux parfaits !
D'ailleurs , C, si tu traînes par là, j'ai fait le plein pour ta fille !
Les miens aiment beaucoup ça à la maison ou en voiture.

mardi 16 octobre 2012

Automne



Je partage avec vous cette photo trouvée sur ce blog, pour voir l'automne et la pluie d'un autre oeil...
photo by chris glass via plenty of colour

mercredi 10 octobre 2012

Bringing up bébé

Bringing Up Bebe: One American Mother Discovers the Wisdom of French Parenting


Bon, dans mes lectures de l'été, je le confesse, j'en ai oublié une. Ma belle-soeur  (C. si tu me lis !) vivant aux US me l'a prêté en anglais. Du coup, je suis tellement fluente que j'ai mis 15 jours à le lire (je pense que j'aurais mis à peine deux jours à lire la version française, mais que ne ferait-on pas pour improver son english).



Alors, alors, ce "Bringing up bébé" de Pamela Druckerman...

C'est sûr, on s'offre des fleurs. Elle passe son temps à admirer notre manière de faire, ça fait toujours plaisir. A la lire, nos enfants font leurs nuits avant trois mois, avant ces mêmes trois mois, les femmes françaises ont retrouvé leur ligne, elles sont toutes sveltes et belles, on dirait qu'elles n'ont jamais eu d'enfant. Les enfants mangent de tout, ils sont polis, ne dérangent pas leurs parents à table, se tiennent bien, les crèches sont extra, i tutti quanti...
Ce que je pense...Que ce livre se lit vite et bien (même en anglais ! vocabulaire de base, tout tourne autour de bébé), que la manière d'écrire est plutôt sympathique, rigolote même et que, comme je l'ai dit précédemment c'est toujours agréable de se faire envoyer des fleurs. On réalise que nous faisons un certain nombre de choses en éducation, sans même y penser, seulement parce que c'est comme cela que l'on estime devoir élever les enfants en France. On prend conscience d'un certain consensus français en la matière. Cela étant dit, Pamela Druckerman est surtout restée à Paris et en banlieue "chic". Du coup son étude sur l'éducation à la française connaît nécessairement quelques lacunes. Elle n'a jamais été au Flunch de Bourges en plein été un vendredi soir, et ne peut imaginer ces scènes pathétiques d'enfants gras du bide, debout sur les tables avec une collection de tout ce qu'il y a de plus gras et de plus sucré dans leur assiette (qu'ils ne touchent pas) tandis que bobonne leur hurle dessus ou pas parce qu'ils prennent des frites dans l'assiette des voisins en courant et en hurlant partout. Le père, lui, mange comme un goret l'assiette pantagruélique qu'il s'est resservie pour la 4e fois...A vomir...
Oui, elle n'a pas fait dans cet exotisme-là Madame Druckerman. Elle s'est contentée de la "middle classe" pas si middle que ça, plutôt tendance high. Pour elle, aucune française n'a 10 kilos de grossesse à perdre encore 1 an après. Nous sommes chez les bisounours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Du coup on se dit qu'on lui payerait bien un aller-retour en province et en banlieue - la vraie- pour comprendre qu'il  y a un pan entier qu'elle n'a pas vu.
En conclusion : Très bonne analyse du microcosme éducatif ouest parisien. De là à généraliser à la France entière, je doute.

Edit du 12 octobre : Je n'ai rien contre les habitants de Bourges...Qu'on se rassure ! C'est juste que nous passons par là lors de nos périples familiaux et qu'au milieu de l'été, un vendredi soir, nous avons eu un spectacle édifiant (enfin, qui nous a édifié...), mais peut-être que c'était un rassemblement particulier et à ce titre, ce n'est pas représentatif. Peut-être...



Faudrait pas nous prendre pour des c...

Acte I, scène 6, la mère, l'Albatros, dans l'entrée, on se prépare à partir à l'école après le déjeuner et le plein du matin n'est pas encore totalement rangé. Il reste un paquet de lingettes, et une bouteille de shampoing pour enfant.

- Maman ?
- Oui ?
- Ils donnent vraiment des formes idiotes aux bouteilles de shampoing pour enfant. C'est parce que c'est pour les enfants ?
-...

Amis designers, voyez ce qu'il vous reste à faire !



lundi 8 octobre 2012

Derrick, sors de chez moi !

L'objet du délit
Le grand blond avait depuis quelques temps une lubie. Acheter un téléphone des 70's. Pourquoi, parce que chez le grand blond, les 70's, c'est magique, c'est son enfance. C'est un peu son mistral gagnant. Et ça marche pour les voitures (c'est un fan absolu de la SM Maserati, les initiés pourront tout de suite imaginer l'ampleur des dégâts), pour les meubles qu'il faut absolument laisser dans leurs jus (même si c'est branlant, bouffé par les vers, limite dangereux et surtout quand ça ne va pas du tout avec la déco de la pièce), pour la décoration des pièces (c'est beau de la peinture qui s'écaille, un papier peint déchiré, ça fait maison qui a une âme...)

Moi  aussi c'est mon enfance, mais de là à récupérer cette pièce maîtresse, peut-être pas quand  même...
Nous avons écumé toutes les brocantes et braderies à la recherche de ce Graal.


Et il l'a trouvé.

Et il a joué.

Tout le week-end.


"DRING, t'as vu, ça sonne bien ? Hein ?"

"DRING, ah, cette sonnerie, c'est le kif intégral !"

"Allez, je me fais un p'tit plaisir DRING"
(quand on le raccroche, j'avais oublié ça, le téléphone émet un petit DRING de satisfaction) (trop chouette)

J'ai tenté de le cacher dans notre chambre, si tu sais, c'est pas pratique dans l'entrée, moi j'ai besoin d'un téléphone sans fil, pour pouvoir répondre et circuler en même temps. Rien n'y a fait.
Il l'a branché dans l'entrée.

"Tiens on va voir si ça marche !"

"DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIING"

"Ah oui ça marche" (et merde :(  )

"Ecoute, écoute, t'as pas entendu, c'est dingue cette sonnerie,  "

"DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIING"

"Et ce son, ce son, écoute, on peut même,quand les enfants font trop de bruit, mettre l'écouteur "(ah le truc de dingue) (le comble de la modernité)(il fallait y penser)

Et est-ce qu'il y a le répondeur quand même ? Allez on va voir ....
"DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIIIING, DRIIIIIIIIIING" ah oui  (et oui, si c'est pas triste)

....


Bref, je songe à monter une association des victimes de Derrick.


DRING (pour la route...)

jeudi 4 octobre 2012

Ras-la-basket



J'envoie le tuto si besoin (je n'arrive pas à insérer de fichier pdf sur blogger, si quelqu'un sait faire !)

mercredi 26 septembre 2012

Pas cochon

Chez nous, il y a une recette qui dépote.


C'est celle du petit cochon en pâte d'amande.
Hyper fastoche
Les enfants adorent
Une réminiscence enfantine.
On a cherché, cherché et on a trouvé "La" recette de nos souvenirs.







Pour faire 8 petits cochons mignons ou un gros cochon

Il vous faut : 
1/2 tablette de pralinoise
2 bouchons de kirsch ou de rhum (petite préférence pour le kirsch)(l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération...)
2 cuillères à soupe de cacao
8 biscuits à la cuillère
200g de pâte d'amande (rose, c'est mieux)

1. Faire fondre (1mn) au micro-onde la pralinoise avec 1 cuillère d'eau
2. Emietter les biscuits
3. Mélanger pralinoise et biscuits émiettés et le cacao, puis repasser 2mn au micro-onde. (A cette étape-là, on peut, si on le veut, rajouter le kirsch ou le rhum pour que ce soit vraiment miam, miam)
4. Etaler de petites boules (si on fait 8 petits cochons) ou une seule grosse boule (un seul cochon) de pâte d'amande entre 2 feuilles de papier sulfurisé
5.Déposer des petits boudins (ou un seul gros boudin) de farce sur les rectangles de pâte d'amande et replier les bords
Ajouter nez, oeils, oreilles et queue. C'est terminé !

Miam, miam....

lundi 24 septembre 2012

Les p'tites phrases toutes faites

Photo : Elle m'a appris plein de choses formidables, mais ce sont ces petites phrases qui me font sourire aujourd'hui, surtout quand je me surprends à les dire à mes enfants ;-) Et vous, que vous disait votre mère ?


Ces petites phrases que l'on a tous entendues, qu'on s'était jurés de ne pas répéter tellement ça nous paraissait bête et plouf, plouf, plouf...Il suffit d'un enfant et c'est reparti !
Allez, j'vous donne une combine pour s'en sortir quand même, suivez les pépites de "deux heures pour" et à pas de fourmi, on progresse (j'ai bien dit à pas de fourmi, ne vous attendez pas à une révolution quand même). J'ai une marge de progression immense, ça tombe bien !

jeudi 13 septembre 2012

L'énigme

Un reportage très émouvant sur les premiers instants de ces nouveaux papas. La naissance vu du continent "papa". Sont-y pas mignons ?
Teaser de "L'Enigme" un documentaire de Raphael... par ownerz


mercredi 12 septembre 2012

Récompensé

Dans notre société, les bons comportements sont rarement récompensés, et c'est surtout la logique du "trop bon trop con "qui prévaut. Comment apprendre à respecter l'autre dans ce cas ? Comment faire comprendre à nos enfants que "la politesse ouvre les portes du coeur" ?
Alors bravo à ce restaurateur de Marciac ! On en redemande ! 

lundi 10 septembre 2012

Collection

"Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur" disait Stendhal. A la suite de "2 heures pour", je vous propose un peu de gymnastique pour assouplir un peu ce cerveau beaucoup plus prompt à engranger les mauvais souvenirs que les bons. Collectionnons les moments heureux de notre existence.

Allez, je me lance... petit échantillon de ma collection :
Je suis heureuse quand mes enfants montent sur mes genoux pour faire un câlin spontané
Je suis heureuse quand je vois les montagnes depuis notre maison familiale de vacances
Je suis heureuse quand je vois mon mari heureux
Je suis heureuse quand je vais me promener
Je suis heureuse quand je reçois des amis
Je suis heureuse quand on me pose mon tout petit dans les bras après la naissance
Je suis heureuse quand ma toute petite, après avoir bu, se blottit contre moi, dans le creux de mon cou
Je suis heureuse quand mes enfants deviennent autonomes et prennent des initiatives heureuses
Je suis heureuse quand je bosse sur un projet professionnel et qu'il faut travailler en équipe
Je suis heureuse quand il faut monter un nouveau projet (c'est même le pied intégral !)
Je suis heureuse quand tout le monde est heureux autour de moi
Je suis heureuse quand je vois mes parents prendre plaisir à discuter avec leurs petits enfants, leur montrer monts et merveilles, leur transmettre leur expérience
Je suis heureuse quand je peux rendre grâce
Je suis heureuse de faire plaisir quand je peux
Je suis heureuse quand je découvre de nouveaux horizons
Je suis heureuse de rentrer chez moi aussi après avoir voyagé
Je suis heureuse d'être entourée d'amis fidèles et d'une famille unie

...Toutou youtou, à vous de jouer ! On s'entraîne, c'est quand même pas si difficile !


Depuis le temps qu'on le cherchait !


vendredi 7 septembre 2012

Cher Prof,

Trouvé sur le site "Moi super maman"
Tout un programme !

Je crois que je vais faire une thématique rentrée, si ça continue !

mercredi 5 septembre 2012

L'état de mon home sweet home hier

C'est bien les rentrées échelonnées, ça permet aux enfants de s'adapter en douceur. Mais pour les mamans, c'est une vraie torture. (8h30, 9h00, 10h30, 11h, 11h30, 13h30, 16h30) Ajoutez une pincée d'enfant malade  - et donc un rendez-vous de médecin - et votre compte est bon.
Et voilà, voilà pourquoi, hier à midi, mon appart ressemblait à ça :
(en même temps, je connaissais le texte qui avait circulé dans mes mails il y a quelques temps, mais avec une image, c'est beaucoup plus parlant ! Merci FB !)
Photo : Papa arrive à la maison et demande : 
"Mais que s'est-il passé ici ?
 Maman répond : 
"Tu sais chaque jour quand tu reviens tu me demandes ce que j'ai fait toute la journée, eh bien aujourd'hui je ne l'ai pas fait !!!
Papa arrive à la maison et demande : 
"Mais que s'est-il passé ici ?
Maman répond : 
"Tu sais chaque jour quand tu reviens tu me demandes ce que j'ai fait toute la journée, eh bien aujourd'hui je ne l'ai pas fait !!!

Et vous, cette rentrée ?