lundi 31 décembre 2012

Le flocon de neige





Je partage avec vous ce texte trouvé sur le site de la ligue des optimistes. Pour une amie des pas de fourmis, on reste dans le thème. Et en cette veille de nouvelle année, de résolutions qui ne tiendront que l'espace de quelques heures, de quelques jours au mieux, c'est peut-être plus facile d'appliquer la théorie du flocon de neige...
Je vous laisse juger par vous même :


- Dis-moi, combien pèse un flocon de neige ? demanda une mésange à une colombe.
- Rien d’autre que rien, lui répondit-elle.
Alors la mésange raconta cette histoire à la colombe : « j’étais sur la branche d’un sapin quand il se mit à neiger. Pas une tempête, non, juste comme un rêve, doucement, sans violence. Comme je n’avais rien de mieux à faire, je commençais à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me tenais. Il en tomba 3 751 952. Lorsque le 3 751 953e tomba sur la branche – rien d’autre que rien, comme tu l’as dit – la branche cassa. »
La colombe, une autorité en matière de paix depuis l’époque d’un certain Noé, réfléchit un moment et se dit finalement :
- Peut-être suffit-il d’une seul personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix….

samedi 29 décembre 2012

Vade retro microbas




Même si l'hiver est doux, ses virus sont au rendez-vous.
Depuis un mois nous avons enchaîné les gastros (le fameux coup du soleil), multiplié par 6 sinon ce n'est pas drôle puis nous avons continué avec un drôle de virus qui virevolte à qui mieux mieux depuis 15 jours, fièvre jusqu'à 40°C, maux de gorge, toux affreuses, nez à chandelles (tout augmente ma brave dame), éternuements sans fin, estomacs qui se tortillent, voix masculines qui ont trop fumé, énergie d'une limace en hibernation, à se demander si on avait pas tous chopé la mononucléose...Une bonne semaine d'immobilisation pour chacun...Les joies de l'hiver ! Merci la GRIPPE (réseau sentinelle, ne me remercie pas, c'est moi qui ai lancé l'épidémie...)


Mais le pire du pire, c'est quand la mère elle-même est atteinte... et est à genoux...

Qui vient réveiller les enfants ou bien sont-ce les enfants qui viennent réveiller leur mère  ?
Qui coiffe les filles ?
Qui prépare le p'tit dèj ?
Qui range la cuisine ?
Qui veille à ce que les chambres soient presque pas en désordre rangées ?
Qui met en route les machines en oubliant de retirer les mouchoirs des poches pour un effet moucheté très chouette ?
Qui les pend en profitant de l'effet Noël du mouchetage ?
Qui les range en continuant de répandre cette délicate "neige de Noël" en production autarcique?
Qui les repasse ?
Qui prépare le dej ?
Qui va faire les courses ?
Qui va chercher LE cadeau qui manquait encore ?
Qui range la cuisine encore une fois ?
Qui vide le lave-vaisselle ?
Qui s'occupe du bébé qui lui aussi est malade et rempli 10 couches par jour de son précieux nectar ?
Qui le change ?
Qui le nourrit ?
Qui lui fait des câlins ?
Qui honore l'invitation de la tante Bichmule ?
Qui se traîne et traîne toute sa tribu chez tante Bichmule ?
Qui a partagé ses microbes chez tante Bichmule ?
Qui range tout ce beau monde dans la voiture ensuite ?
Qui prépare le dîner prise de tête de retour de fiesta familiale "toi tu veux un yaourt mais pas de nouilles, toi tu veux des nouilles mais tu ne sais pas trop combien vu que t'as mangé un peu de quiche mais aussi un peu de gâteau et toi tu ne veux rien manger du tout " ?
Qui fait du coaching pour que cette satanée soupe au poireaux soi-disant "déguelasse" (grande classe l'Albatros !) soit enfin avalée ?
Qui en a assez de ces filles qui se prennent pour des princesses (ouais, j'sais pas si j'vais manger ça, mmm, faut voir...Et demain c'est quoi ? Et ben je mangerais demain, M*** Elles se sont trompé de château !) ?
Qui sépare les combattants qui se battent pour une place, un jeu, etc...?
Qui coache le lavage de dents, de main, de figure ?
Qui les couche ?
Qui a encore un peu de pain sur la planche avant de pouvoir enfin se coucher ?

C'est toujours et quand même la maman ...Surtout quand il n'y a pas d'école...

Epuisée...

Un lapin Duracel qui aurait paumé ses piles...

Un cerveau qui aurait été passé au presse-purée tellement c'est de la bouillie là-dedans...

Du coup, de la suite dans les idées...Faut le voir pour le croire... J'ouvre un placard et impossible de me souvenir de ce que je venais y chercher, incapacité totale de faire deux choses à la fois ex : écouter le récit du P'tit Prince et faire cuire les steacks, pour l'un des deux, ça c'est mal terminé...

Un physique de larve qui aurait raté le stade de la chrysalide

Heureusement que le grand blond est en forme, lui, le seul vaillant...A défaut d'être vraiment présent, il soutient le moral des troupes et c'est déjà pas mal !
Bon, j'vous laisse, le temps de ramper jusqu'à mon lit, et pfuiiit un gros dodo en perspective...

Vade retro microbas !

On vous a assez vu ...


jeudi 27 décembre 2012

Une super maman avec un super CV...

En ce moment, un CV hors normes fait le buzz...
A vous de juger : 


L’annonce de Sandrine Paquet
Super maman cherche un emploi, un vrai
Et voilà... 

La petite dernière va à l'école... Pas de jouets à ranger, pas de vomi à nettoyer et plus de 4 pattes pour jouer à Dora l'exploratrice...

Il est grand temps que je recommence à faire ce que je n'aurais jamais dû arrêter : TRAVAILLER. 

Alors, bien sûr, quand vous verrez mon CV, vous allez pâlir... Ne nous fiions (A 1 "i" de la catastrophe) pas aux apparences, mine de rien, une maman au foyer, ça développe tout un tas d'aptitudes qui vous seront bien utiles.

-Je suis ponctuelle : Avec un réveil en fanfare à 06h, je suis large. 

-Je suis une négociatrice à faire rougir le GIGN : Si tu fais dodo, tu auras un cadeau... (Oui, je sais, c'est moche)

-Je sais valoriser un produit : 2 yeux, 1 bouche et ma purée Mousline devient un Chef-d'oeuvre digne de Picasso. Et j'exagère à peine...

-Je suis organisée : 9h rangement, 10h ménage, 11h repassage, 12h donner de la purée aux enfants.

-Je suis souriante en toutes circonstances : Mais bien-sûr que c'était une bonne idée de confondre ta peinture et mes vernis (Planques tes Oui-Oui, ça va faire mal!!!)

-Je sais tenir des comptes d'une main de maître : 3+6(125/87)-0.567... C'est bon, je peux acheter une baguette!!!

-Je suis dynamique : La dernière fois que je me suis assise, c'était... Pfffff... C'était quel jour avant-hier???

-Je suis volontaire : Comme toute maman au foyer qui s'en sort enfin.

-Je ne suis jamais malade, je n'ai pas le temps.

Pour finir, ayant servis 5 ans dans un commissariat de police où j'ai essentiellement répondu au téléphone et rarement fait la vilaine, je suis rompue aux "Chef, oui chef"... CQFD

Et pour finir de finir, je dirai seulement qu'apprendre un nouveau métier ne me fait pas peur, quel qu'il soit. (Sauf garde d'enfants, c'est entendu...)

(Afin d'éviter de nouvelles demandes de photos de moi intégralement nue ou/et avec des petits chiens, je ne communiquerai mon numéro de téléphone qu'aux véritables employeurs.)

La super maman n'a pour l'instant pas retrouvé d'emploi, mais chacune d'entre nous aurait pu écrire ce CV aux compétences malheureusement sous-évaluées par les employeurs...Pourtant Cécile de "8 à la maison peut témoigner, l'entreprise familiale vous forge des compétences valorisables !

lundi 24 décembre 2012

Fin prêts (ou presque), Jésus, tu peux venir !


Corbeille à cadeaux...



En cette veille de Noël, je partage avec vous cette idée trouvée dans les pépites de "Deux heures pour".
Une idée qui me semble assez réjouissante, facile à faire, à la portée de n'importe qui.
Prenez une corbeille, des petits papiers genre p**t it, et notez sur chacun des papiers une idée de cadeau que vous pouvez vous faire. Pliez en 4, faites-en une bonne quinzaine, mettez le tout dans la corbeille et ....Un coup de mou, des idées bleues, besoin de se remotiver ou juste pour prendre du temps pour soi : on PIOCHE !!! Et c'est reparti pour un tour.

Pour moi ça pourrait être :

- prendre un bain moussant
- aller me promener en forêt
- visiter une expo de peinture
- du temps pour coudre un projet perso
- se faire un musée
- déjeuner avec une amie
- s'offrir un bouquet de fleur (même une seule branche..)
- s'offrir du temps de papote avec une amie
- dîner en amoureux
- prendre le temps de se poser pour un lire un livre
- s'acheter une gazette à la noix
- faire une aquarelle
- faire une sieste
- ...

Et vous ?  vous mettriez quoi sur vos papiers ?


jeudi 20 décembre 2012

Acte II scène 7 : si les cloches sonnent...

Le P'tit Prince, l'Albatros et toute la famille. Ils sont à table et discutent de l'audition du P'tit Prince qui a eu lieu le matin.



-T'as pas eu peur pour l'audition ? Moi à ta place j'aurais eu la trouille, je n'aurais pas pu jouer.
- Ah bon ? Nan, moi de toutes façons, j'ai pas eu peur, quand on joue de la flûte on louche, alors on voit pas les gens...

Je n'y étais pas, mais il devait avoir l'air fin le P'tit Prince, en train de loucher sur sa flûte...Amis flûtistes, il va falloir changer d'instrument avant que la cloche ne sonne...

mercredi 19 décembre 2012

Le mercredi c'est bibli, euh, non finalement c'est DVD !


Une petite entorse à mon "mercredi c'est bibli" pour vous parler d'un auteur de film que nous aimons particulièrement. Tout le monde connaît Kirikou mais on connait un peu moins ses autres films.
Ici, nous sommes fans, supers fans de Michel Ocelot et parmi ses films voici nos préférés :

Princes et princesses : 6 contes en théâtre d'ombre, les histoires sont magnifiques et les dessins incroyables de finesse, tout est beau !

mardi 18 décembre 2012

Acte I, scène 8, ciselé



L'Albatros, son père, son frère, la scène se passe au conservatoire où ils écoutent des élèves qui auditionnent.



- Papa, t'as vu le dessin qu'ils ont fait ?
Le père lève la tête et aperçoit un dessin/tag très grossièrement dessiné de sexe masculin...Il baisse la tête en attendant d'entendre la suite...
- En plus Papa, ils ont fait le même dessin au square sur le petit mur (notre ville a tout prévu, la rue se charge de l'éducation sexuelle de nos enfants...)
- Ah bon ? hum... hum...Chut, on est là pour écouter les enfants, tu me raconteras plus tard...
- Surtout Papa, quel intérêt de dessiner des paires de ciseaux sur les murs ?

C'est vrai ça, on se le demande, pourquoi ils dessinent tous des paires de ciseaux ? ça frise l'obsession, non ?

lundi 17 décembre 2012

dimanche 16 décembre 2012

De l'avantage de faire un anniversaire de garçons chez toi

Comme je l'avais annoncé  plus tôt, samedi j'ai reçu 5 gremlins (oui, 5 ça me suffit) pour fêter l'anniversaire du P'tit Prince, deux mois après la véritable date...hum, hum...
J'avais réduit ça à 2 heures en me disant, mmmm, juste avant Noël, généralement ils sont fins prêts les gardons, on va limiter la casse. Donc 15h-17h, mère indigne.

Nos meilleurs gâteaux de Noël...

A la suite de Cécile et de Maman Lapin, voici nos meilleures recettes de gâteaux de Noël :


samedi 15 décembre 2012

Le samedi on joue : Colori avec jeu inside !

Jouer avec des riquiquis, ce n'est pas toujours rigolo, rigolo pour les grands ! Mais voici un jeu rapide, facile, la règle marche avec des enfants dès 3/4 ans et en plus, cerise sur le gâteau, vous travaillez la discrimination visuelle de votre enfant (la discri quoi ? Juste le fait de pouvoir distinguer les choses semblables ou différentes, super important pour la lecture !). Bref, un jeu qui paraît sans prétention mais qui peut prétendre à un bon moment de jeu avec vos enfants. On peut dire que c'est un peu un copain du jeu du Lynx (même habileté développée).
Donc, la règle : deux cartes sont posées l'une à côté de l'autre. Elles ont l'air pareilles car les formes sont identiques mais les couleurs changent et l'emplacement de chacun des objets aussi. Le but : retrouver les deux objets identiques sur les deux cartes. Celui qui trouve le plus rapidement gagne l'une des cartes. Et on en retourne une autre pour continuer à jouer. Ce n'est pas évident même pour les adultes et les petits canailloux peuvent être bien plus rapides que vous pour distinguer l'objet !
Conclu : un jeu facile, pas cher et qui peut rapporter...Un gros succès auprès des plus jeunes. (chez nous, tout le monde y joue avec plaisir !)




D'ailleurs, sur les deux cartes de jeu, quels sont les deux objets strictement identiques ? La personne qui donnera en premier la bonne réponse gagnera, outre toute mon estime, un porte-clé fait maison !
A vous de jouer !

vendredi 14 décembre 2012

Je récupère, tu récupères, nous récupérons...


Je récupère la couronne en paille d'il y a 3 ans, la suspension de lustre d'il y a 4 ans avec des formes en papier blanc d'ordinateur, en papier calque et leurs modèles en bois gracieusement donnés je ne sais plus où, des rubans glanés ici ou là, des plumes blanches d'une ancienne déco...
Tu récupères 4 pommes de pin du square de l'année dernière...
Tu récupères les petits sapins rouges en feutre que l'on mettait sur les poignées des portes ces 4 dernières années...
Nous récupérons un coeur offert par une amie partie sur l'Ile de la Réunion...
Et ça donne ça :

jeudi 13 décembre 2012

Haute fidélité

Comme beaucoup de mamans, Le p'tit bonheur a aussi beaucoup de cartes de fidélité (une fidélité à toute épreuve !). C'est bien mignon toutes ces cartes ! Mais bien que fidèles, elles faussent régulièrement compagnie à mon porte-feuille. Ras-la-casquette des fouilles archéologiques pour aller retrouver ces impertinentes au fond de mon sac fouzitout de mère !
Aux grands maux, les grands remèdes, trouillautons tous cela et rassemblons les mignonnes pour qu'elles ne s'échappent plus. Rien de bien original mais au moins, les voilà coincées !

Magistral Magistro

Depuis quelques temps, le p'tit bonheur nourrit ses réflexions à cette source-là.

Tout est lié, tout se tient mais tout ne se vaut pas, tout n'est pas égal !
De l'authenticité de fondamentaux politiques, ... un enjeu de civilisation !
MAGISTRO, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique, donne la parole à des personnalités de conviction et à l'esprit libre, de toutes origines, de toutes générations, de toutes confessions, de toutes professions, (à l'exclusion des "idéologues" et des "professionnels" prisonniers de leur clientèle électorale) réunies ici du seul fait de leur adhésion personnelle à des fondamentaux validés par la raison et par l'histoire, de leur attachement au bien commun et à dire le vrai, pour apprécier, sans concession de langage - et indépendamment les unes des autres - les évènements présents ou passés. Leurs études, leur métier, leur expérience, leur confèrent l'autorité nécessaire pour fixer des repères et appréhender le monde tel qu'il est sans céder au rêve, au mensonge ou à l'utopie.
Toujours intéressant d'avoir ces points de vue variés, libres de toute pression. Les articles sont pour la plupart extrêmement bien écrits par des pointures dans leur domaine, concis, percutants, un régal à lire ! Je vous encourage vivement à aller y faire un tour.

mercredi 12 décembre 2012

Le mercredi, c'est bibli : Vois-tu ce que je vois

Vois-tu ce que je vois de Walter Wick.


 Un livre extra pour jouer avec ses enfants à "cherche et trouve", un "lynx" sans jeton et sans carte qui permet d'aiguiser son oeil pour mieux trouver et mieux chercher. Un régal pour les yeux d'adultes aussi car les photos sont superbes (et vous rappeleront des souvenirs...) idéal aussi comme cadeau pour les grands parents car c'est un bon moyen de transmettre ses souvenirs et d'initier des complicités !

mardi 11 décembre 2012

Moi aussi je me demande...

A la suite de Marie, Cécile, Sabine et Bibiche,

Je me demande pourquoi il pleut souvent le mercredi
Je me demande pourquoi y a des semaines entières de gastro
Je me demande qui a inventé la loi de Murphy
Je me demande ce que deviendront mes enfants quand ils seront grands
Je me demande ce qu'ils garderont  et ce qu'ils ne garderont pas de l'éducation que nous leur donnons
Je me demande pourquoi ça fait une semaine que je navigue sur le net pour savoir quoi offrir comme cadeau de Noël à l'Albatros (Elle veut une DS, je n'en veux pas, je prospecte les tablettes, je suis incolable maintenant, vous pouvez tout me demander !)
Je me demande pourquoi  ? Souvent
Je me demande si j'ai vraiment envie de recevoir chez moi 5 gremlins samedi prochain pour l'anniversaire du P'tit Prince (deux mois en retard...)
Je me demande pourquoi chaque année, à l'approche de Noël, les enfants sont pénibles voire très pénibles, ça ne donne pas vraiment envie d'offrir quoi que ce soit...
Je me demande pourquoi certains jours je suis de bonne humeur et d'autres pas.
Je me demande pourquoi nos hommes politiques n'ont aucun sens moral et pourquoi c'est si compliqué de choisir entre le bien et le mal pour une nation
Je me demande si je vis encore en démocratie ou bien en tyrannie du désir
Je me demande, comme Marie, si je ne vais pas jeter les chaussettes célibataires qui trainent dans mon panier depuis au moins deux ans
Je me demande si l'adulescence de notre société débouchera un jour sur l'âge adulte et responsable
Je me demande pourquoi un tel acharnement contre la famille alors qu'elle est le socle de notre société, le lieu de tellement d'apprentissages et d'un équilibre nécessaire à l'épanouissement d'hommes et de femmes debouts
Je me demande qui lit ce blog dans les personnes que je connais, même si j'ai déjà ma petite idée...
Je me demande si je ne suis pas un peu déprimée par l'actualité et le puit sans fond de la connerie humaine
Je me demande si je ne vais pas essayer de faire des biscuits de la joie pour Noël  avec la farine d'épeautre d'une de mes amies
Je me demande si  je ne vais pas changer de pays (Maman Grenouille, j'arrive, déplis le canapé-lit ! Ras le bol de la mentalité actuelle de ce pays)
Je me demande si Choupi fera autant de bêtises que Milou
Je me demande pourquoi les chiens font pas des chats (après tout, puisque la porte est ouverte au grand n'importe quoi, allons-y franchement)
Je me demande pourquoi l'homme se sert si mal de son intelligence et se croit tout puissant
Je me demande si je vais vider mon lave-vaisselle tout de suite ou tout à l'heure
Je me demande si demain ne sera pas meilleur
Je me demande si je vais réussir à mettre 5 petits bonheurs cette semaine, c'est pas gagné...

Je me demande qui sera la prochaine à se demander...




lundi 10 décembre 2012

C'est cadeau !

Il vous reste encore quelques cadeaux à faire ? Je vous propose du luxe, rien que du luxe...
Des cadeaux précieux...



Noël (Trois Anges) by Andre Gagnon on Grooveshark

dimanche 9 décembre 2012

Enfoncer le clou.

Je vous transmets ce texte, d'une conseillère régionale et élue nantaise de gauche. Au-delà des pours, des contres, il analyse les comments et les pourquois. Sans haine envers qui que ce soit, seulement la conscience politique de celle qui y participe. Merci Madame Meyer.
Vous connaissez ma liberté de ton et ma bienveillance dans nos échanges, merci de respecter cela dans vos commentaires.





samedi 8 décembre 2012

Le samedi on joue : Bonjour Simone !

Envie d'un jeu court et efficace ? Une partie de rigolade improvisée ? Ce jeu est pour vous ! 


A partir de 6 ans, ce jeu de réflexe est un jeu de carte. En fonction de la carte, il y a des choses à faire ou à ne pas faire, notamment saluer d'une certaine manière (d'où le bonjour Simone !). Un jeu qui marche à tous les âges. Fous-rires assurés !
Il paraît qu'il existe aussi un Bonjour Robert que les champions ajoutent à Bonjour Simone pour corser un peu le jeu, mais je n'y ai jamais joué.
Avec ma Belle-mère, le jeu s'est transformé en "Bonjour Momone". Et le nom est resté. Si vous aussi vous aimez les jeux de réflexes à emporter partout, vous allez sûrement apprécier celui-là !
A vous de jouer !

jeudi 6 décembre 2012

Acte III, scène 7 : La vérité sort de sa bouche

L'objet du délit!
Milou, sa mère. Elles rangent la cuisine après le petit-déjeuner.
- Dis, Milou, tu sais très bien fermer les portes ! J'ai vu hier que tu étais tout à fait capable de les fermer sans l'aide de personne...Tu ne crois pas que que t'exagères beaucoup en nous demandant de le faire ?
- Partout
- Non je n'ai pas dit partout, j'ai dit "beaucoup"
- Mais moi j'ai dit partout, j'exagère partout. Tu vois, là, je suis tout à fait capable d'ouvrir le lave-vaisselle
-...


GRRR....

mercredi 5 décembre 2012

1

Il y a un 1 an,  drôle d'anniversaire, Choupinette, 4 e du nom allait naître. Ca devait passer comme une lettre à la poste. Sauf que non. Après 9 mois bien tassés d'attente (je soigne les finitions en ce qui concerne les enfants), après 3 jours de faux travail (youhou le jonglage !), à faire comme si de rien n'était avec les enfants, me voici enfin partie !

mardi 4 décembre 2012

Ernest et Célestine

Ernest et Célestine : affiche
Vu en avant-première, ce joli film tiré des albums de Gabrielle Vincent. Même si elle n'a pas participé à l'élaboration du film puisque elle est décédée en 2000, on y retrouve la douceur de ses couleurs aquarellées  (j'aime beaucoup beaucoup ) et son trait de crayon (notamment dans la maison d'Ernest avec son joyeux bazar). Plein d'images très mignonnes et la douceur de ce récit autour d'une amitié inenvisageable : celle d'un ours et d'une souris.
Un très joli film à aller voir pendant les vacances de Noël avec les enfants. Sont drôles aussi pour les parents,  le film et les réactions du jeune public de la salle ! Visible à partir de 4 ans et testé jusqu'à  8 ans et demi : ça marche !

Un seul petit bémol lié à mon souvenir de ces albums : la necessité de créer une longue histoire a un tout petit peu gommé la douceur de ces petits bonheurs, ces parenthèses enchantées entre amis décrits dans les albums. Mais c'est un tout petit bémol, hein, sinon ça vaut vraiment le coup et d'ailleurs l'aspect "grande histoire" fait que ça plait aux plus grands aussi !

Critique de l'Albatros : Le film était bien, c'était chou au début avec les toutes petites voix des petites souris. A chaque fois qu'il arrivait quelque chose à la souris, il arrivait la même chose à l'ours. Les personnages sont bien faits.

Critique du P'tit Prince : Viens, c'est bien ! Y a toujours un ours qui fait tout tomber et qui se fait prendre par la police. Puis après ils sont allés au "commistériat" (oui, le même que pour la manif) et tout le monde regardait. 
C'était bien quand ils ont peint la voiture et la pluie a tout enlevé.

Je vous mets quelques images du petit tract que nous avons eu avec :


lundi 3 décembre 2012

Liste de Noël

L'autre jour, en allant chercher mes gazettes-lavage de cerveau de vacances (je choisis exclusivement des choses très intellectuelles, si vous voyez ce que je veux dire...On parle bien de lavage de cerveau, Gainsbourg disait que la connerie était la décontraction de l'intelligence, c'est fou comme cette presse-là me décontracte...), je suis tombée sur un ovni de la presse féminine, un p'tit nouveau aux pages rapeuses et recyclées mais au contenu plutôt intéressant. J'ai nommé "Biomood, réinventer son quotidien" auto-proclamé 1er féminin éco-pratique.
En vrac les titres de la couverture : "on ne devrait pas s'habiller en hiver !" "le dressing de la frileuse" "bar à légumes d'automnes" "180 trucs écolo pour soigner son rhume, être belle, se doper, se chauffer..."
et surtout "Noël anti-shopping".
Et outre les conseils pratiques loin d'être inintéressants, ces pages-là recélaient des pépites...Je n'aurais pas été étonnée de trouver ça dans un journal catho, mais là pas question de spiritualité...ou presque, voyez plutôt :

Bravo à ce magazine qui nous donne des idées autres que la seule consommation. S'il n'est pas question ici de la fête de la naissance de Jésus (faut pas pousser non plus, hein !), on s'en approche et on remarquera qu'en haut de la liste, on trouve les mots "amour" et "paix"
Alors mes amies, qu'est-ce que vous souhaitez pour votre petit Noël ?

NB : on peut lire en bas de la liste "découpez cette liste et proposez à chaque membre de votre famille ou vos amis de choisir ce qui lui fait plaisir..."

dimanche 2 décembre 2012

Mr P., vous nous réjouissez !

Prenez une brochette d'enfants, faites vos courses chez Mr P. Celui qui nous prépare des petits plats et des dîners somptueux sans mal (seulement celui d'allumer son four ou de décongeler, bref, mon bon ami P.). Payez  à la caisse pendant que la brochette s'égaye et retrouvez-les à la sortie, ravis, Mr P. est trop gentil, vraiment trop, tellement, qu'ils en ont pris trois, un chacun.

samedi 1 décembre 2012

Le samedi on joue : Piratatak



Un jeu de hasard et de stratégie auquel les plus petits pourront jouer et les plus grands s'amuser aussi. Le principe : un tas de carte composé de pirates, de pièces d'or, de bouts de bateaux, de canons. Le but : en piochant des cartes, reconstituer un bateau entier. Le risque : tomber sur un pirate et devoir redonner 3 cartes. Il faut donc faire preuve de stratégie car quand vient son tour, on peut piocher autant de cartes qu'on veut, il faut juste savoir s'arrêter à temps pour ne pas tomber sur un pirate (et voir démolie toute son entreprise).
L'élément qui change avec l'âge, c'est la capacité à élaborer une stratégie et à mesurer les risques que l'on va prendre. Plus on joue avec des grands, plus le jeu est intéressant sur ce plan-là, et quand on joue avec des petits (ex : Milou, 4 ans), cela devient un jeu de hasard car évidemment l'élaboration d'une stratégie est plus réduite.
Bilan : un jeu de société sympa, rapide, facile à transporter, on peut même y jouer dans le train, peu onéreux (moins de 10 euros) pour des bons moments en famille. Et plus on y joue, mieux c'est !

En Avent !

Notre crèche est encore déserte. Seuls Joseph, Marie, deux petites dames et les moutons la peuplent.
Les autres sont bien cachés, à l'abri des p'tits sachets et attendent impatiemment qu'une main enfantine vienne les chercher chaque jour...

jeudi 29 novembre 2012

Acte III, scène 6, raclette ensoleillée

,
Milou,  sa mère, la scène se passe sur le pas de la porte de Milou. Elle vient de servir au plancher l'intégralité de son dîner (raclette en l'occurence). Elle est en pleurs. Et tout à coup :



- Maman ?
- Oui (swish, swish, j'éponge en me bouchant le nez)
-Tu ne trouves pas qu'on dirait un soleil ?
-...

mercredi 28 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Mes premières expériences


Quand j'étais petite, nous avions deux albums fétiches. Le premier "Mon bébé", tout est dans le titre, on suivait une maman avec son "grand" et le nouveau bébé- toute ressemblance avec une situation existante étant totalement fortuite- et on suivait une journée de cette jolie famille du petit déjeuner au coucher en passant par le bain et la sortie au parc. Peu de texte, des grandes images, nous l'avons lu, lu et relu.  Idem avec un album tout à fait comparable sur la construction d'un immeuble. Pas de texte, seulement la construction qui évoluait au fil des saisons. J'ai le souvenir de m'être arrêtée sur chaque détail, différent de la page précédente. Bref nos deux albums préférés.


Et aujourd'hui ?

mardi 27 novembre 2012

Ma liste au Père Noël...

Pour répondre à Bibiche, qui nous a transmis sa wish-list, voici la mienne.

1. De l'apaisement et de l'intelligence pour ma famille paternelle (l'Esprit Saint, tu peux y aller, y a du taf !)
2. De la patience, de l'humour, de l'imagination et du recul pour sortir la tête du guidon
3. Un nouveau forfait de téléphone portable avec SMS compris (quand je disais que j'étais ring...vous comprenez maintenant). D'ailleurs, tant qu'à changer de forfait, pourquoi pas un smartphone ?
4. Un truc pour comprendre pourquoi autant de gens passent ici sans laisser de com surtout ceux que je connais perso qui sous-marinent tranquillement en pensant que je ne les ai pas vus (je ne pense pas à toi Lézard lève tard mais à d'autres qui m'ont reconnue sans se faire connaitre, n'est-ce pas C ? AS ?A ? D? H ? X ? Et toutes les autres...)
5. Une bonne santé pour tous les gens que j'aime
6. Un  sac de petites bricoles comme : un décodeur d'Albatros pour enfin comprendre ce qui lui passe par la tête,  une sourdine pour Milou la poissonière, un empêche-bêtises pour Choupi qui n'en loupe pas une et un calmant pour le P'tit Prince qui part au quart de tour quand il se sent agressé (il a failli tuer sa soeur aujourd'hui parce qu'elle lui avait pris la voiture de police Playmo, un truc grave !)
7. Des amies toujours aussi fidèles sur lesquelles je peux compter et qui peuvent compter sur moi
8. Qu'une véritable entraide  (à laquelle je travaille particulièrement depuis bientôt 3 ans) se développe là où j'habite
9. Un petit bébé chez ma soeurette qui attend ça depuis un petit moment déjà (et je compatis, je connais ça...)
10. Et l'essentiel : toujours plus d'amour !


A qui le tour ?

Créations et savoir-faire

La semaine dernière, toutes les bidouilleuses vous le diront, avait lieu le salon Créations et savoir-faire à la Porte de Versailles.
Une occasion sympathique d'aller se promener avec une chère amie tout en farfouillant pour trouver le ruban tip top, le tissu machin, le fil truc et l'idée déco géniale.
Mais avant ces trouvailles, c'était surtout un bon moment d'amitié, de partage de nos passions respectives de nos goûts et de papote typiquement féminine. Une après-midi pour refaire le monde, sans enfants (est-ce qu'une qui dort dans sa poussette ça compte ?), sans maris, un moment aussi de pure futilité, de ces menus projets qui nous font plaisir au quotidien et nous sortent des routines inhérentes à la vie de famille. Un moment pour souffler bienvenu.
Merci D.

lundi 26 novembre 2012

Le plus, la plus...



Le plus beau jour.....aujourd'hui

Le plus grand handicap....la peur
La chose la plus facile .....se tromper
La plus grande erreur...abandonner
Le plus grand défaut....l'égoïsme
la plus grande distraction.....le travail
La pire banqueroute ....le découragement
les meilleurs professeurs ....les enfants
le plus grand besoin....le bon sens
le plus bas sentiment....la jalousie
Le plus beau présent....le pardon
la plus grande connaissance....Dieu
la plus belle chose au monde....l'amour




Trouvé sur l'excellent blog Chroniques du poulailler

dimanche 25 novembre 2012

De l'avantage d'acheter une voiture avec 4 petits ronds dessus : que du bonheur !

Elle est belle, hein !  Elle te plaît ? Et pi y a que des avantages à l'avoir, tu vas voir !


Et 4, ce ne sont pas ceux des jeux olympiques qui sont 5 (dans ce cas l'important eut été de participer) (à quoi ?) (je ne sais pas, l'article ne le dit pas)

Primo : le code de la route a été réécrit spécialement pour toi, ce serait désolant de ne pas en profiter :

  • Quand il ne pleut pas, tu peux te permettre de conduire à un bon 150km/h
  • S'il pleut, vas-y, fonce, la route est à toi, 150km/h minimum garanti, au lieu des 110 pour les culs-terreux.
  • Tu n'as pas besoin de distances de sécurité (une bande = danger, deux bandes = sécurité, trois bandes et plus si affinités), contrairement aux autres voitures toutes nulles et toutes pourraves qui t'entourent. Ta voiture t'obéît au doigt et à l'oeil, il faut que ça se sache et quel meilleur moyen que de coller le pare-choc du gars de devant ?  Et d'ailleurs, tu hésites à peine à lui rouler dessus pour lui prouver la suprématie mécanique et chevaline de ta caisse. En cas de besoin et pour faire valoir cette réécriture du code de la route et donc ton plein droit, tu peux te permettre de faire des appels de phare voire de klaxonner, ou les deux à la fois.
  • Pour doubler, tu peux y aller sur les queues de poisson, on l'a déjà dit, ta voiture est tellement au top qu'elle se range en un clin d'oeil devant une autre. Les ingés de chez 4 ronds, ils ont tout prévu ! Assistance aux manoeuvres tip top !
  • Tu peux aussi te permettre de te garer sur les passages piétons, y a pa ni pwoblem.
  • Tu n'as pas besoin de laisser passer une famille qui traverserait sur le dit passage piéton - en fait , chut !  C'est un défaut de construction, cette voiture ne peut absolument pas ralentir ni freiner en ville, quel dommage, pour un modèle de cette gamme ! -
  • Pas besoin d'hésiter si toutes les voies d'autoroutes sont prises sauf la droite et que la voiture devant toi se traîne à 130 , tu doubles par la droite, c'est plus pratique et en plus il n'y a personne ! 
Deuxio : tu vas forcément être longuement sélectionné par la marque qui ne vend pas à n'importe qui (ni n'importe quoi) donc ne te précipite surtout pas sur cette voiture si tu  ne te reconnais pas dans les critères suivants :
  • Tu arbores un splendide ensemble haute couture si tu es une femme, un costume réalisé sur-mesure par les plus grands tailleurs parisiens ou londoniens si tu es un homme. Possible aussi en version casual de luxe - les vêtements qui font cheap mais so chic et qui coûtent une blinde - 
  • Tu es obligé (e) de porter h24 des lunettes de soleil, même quand il pleut
  • Tu tires une tronche de dix pieds de long, le sourire c'est pour les niais ou les gens du peuple qui savent se satisfaire de peu.
  • Tu mets un soin particulier à être parfaitement désagréable sous un vernis urbain avec la caissière de l'aire d'autoroute, la personne qui attends devant toi ou derrière toi que l'une des toilettes (femmes, ça n'arrive bizarrement jamais chez les hommes...) se libère (pour ça, tu dois malheureusement te mêler aux gens ordinaires et tu y vas en te pinçant le nez), les gens de la voiture garée à côté de toi sur le parking...
  • Tu es toujours bronzé (e), été comme hiver.
  • Tu n'as pas de siège-auto couvert de miettes, gâteau mâché, pré-mâché, de vomi, de bonbon collé combiné à une auréole du petit pipi qui n'a pas su attendre
  • Rien ne traîne dans ta voiture, propre comme un sou neuf, pas le moindre doudou, feuille déchirée, mouchoir abandonné, gâteau écrasé, sable, caillou, feuilles, crayons, feutres, CD des meilleurs comptines de la crèche. On trouvera, à la rigueur, un large parapluie de golf négligemment posé sur la banquette arrière, en cuir (what else ?). Parce que visiblement, tu joues souvent au golf (ou du moins tu affectes de le faire). That's all.
  • D'ailleurs tu n'as pas d'enfant, ou alors peut-être rangé dans le coffre pour moins de désagrément.
  • Tu as un corps nickel, les ans n'ont pas de prise sur toi si tu es une femme. Si tu es un homme, tu es malheureusement souvent ventripotent mais très sûr de toi, et de la puissance de ta ...voiture ( ben, oui évidemment !)
Si malheureusement pour toi, tu ne peux pas avoir cette voiture formidable, tu peux, à l'extrême limite, te procurer un gros 4X4 haut de gamme ou une Merce**es dernier modèle. Dans ce cas, le code de la route "rafraîchi" pour la circonstance s'applique aussi à toi. Profites-en !
Maintenant, tu sais quoi acheter comme voiture.

On dit merci qui pour ces bons conseils conso ? (article non sponsorisé, je tiens à rester ultra objective)

NB : cet article a été partiellement rédigé sur le siège avant droit d'une voiture familiale millésimée 2004, les pieds coincés par le sac du pique-nique et mon sac à main, la main gauche en train de récupérer un doudou tombé par terre et un gâteau écrasé pendant que Milou chantait à tue-tête "qui est le roi de la jungle ?",  Choupi hurlait tellement elle en avait assez justement du roi de la jungle de Milou et que l'Albatros et le P'tit Prince hurlaient à chaque fois qu'une voiture nous faisait coucou (one point ! Si tu suis), et d'ailleurs aucune voiture de la marque pré-citée ne leur a fait cet honneur...étrange...

Si, toi, lectrice de ce blog, tu as cette voiture, raconte-moi  !  Que je comprenne ce mythe qui te rend si différente.

Bon, je file, j'ai golf moi...(mini, et alors?)

PS : je n'ai rien contre les propriétaires de voitures de cette marque, mais devant la similitude des comportements observables, je m'interroge...

samedi 24 novembre 2012

Le samedi on joue ! Pique plume


Pique plume, encore un jeu où même les parents ne s'ennuient pas. Sur le principe, on peut dire que c'est un croisement entre un memory et une course de pions.

jeudi 22 novembre 2012

Acte II, scène 6 : La boulette

Le p'tit Prince, sa mère, la scène se passe en deux temps, par contre, unité de lieu : la maison
-Maman ?
- Oui ?
-Demain j'ai visite médicale avec l'infirmière, il faut que tu me donnes mon carnet de santé et que tu remplisses la p'tite fiche (NDLR  : les dates du dernier rappel ROR et vaccin anti-tétanique) (s'il te plaît !)
- OK, apporte-moi ça
-la la lala la la, la lala la la ( c'est ma p'tite musique de schtroumpf -équivalent 4 saisons de Vivaldi- pour que tu patientes agréablement pendant l'attente liée à la récupération des données et à l'écriture de ma prose sur la p'tit fiche)
- Tiens voilà, je mets le tout dans ton cartable...


Acte 1, scène 7, SVP




L'albatros, et toute la tribu, ils rentrent de l'école un peu énervés comme toujours.
Sur la première marche de l'escalier de l'immeuble un petit écriteau, cloué depuis l'origine sans doute, sur lequel on peut lire "essuyez vos pieds S.V.P"

- Maman ?
- oui ?
- pourquoi demandent-ils de s'essuyer les pieds sur notre paillasson ?
- ????
- Bah oui, regarde, il y a marqué "essuyez vos pieds Sur Votre Paillasson"
-...

mercredi 21 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Bien parler, bien lire, bien écrire


Ghislaine Wettstein-Badour - Bien parler, bien lire, bien écrire - Donnez toutes leurs chances à vos enfants.





















Du sérieux, du lourd mais aussi du concret ! On oublie pour la plage...A lire petit à petit sinon c'est indigeste...Le docteur Guislaine Wettstein-Badour nous explique dans cet ouvrage tous les mécanismes du cerveau pour apprendre à parler, à lire et à écrire. Elle propose un certain nombre de jeux à faire avec son enfant pour le mettre sur les bon rails, des moyens de diagnostiquer rapidement s'il y a problème et elle propose également des aides à apporter aux enfants qui rencontrent des problèmes afin de "donner toutes leurs chances à vos enfants". Bref, un accompagnement sur-mesure et à la pointe des neuro-sciences pour apprendre à son enfant à bien parler, bien lire et bien écrire. C'est technique, pointu mais lisible.

mardi 20 novembre 2012

Vieille pomme

Makes me smile.  I want to be this kind of old lady.....with my  friends!


Vous allez me dire que je me suis trompée de blog pour écrire, vous croyiez être tombée sur le blog d'une maman avec de jeunes enfants et v'là t'y pas que je vous parle du grand âge.

dimanche 18 novembre 2012

Pour le plaisir...


J'aime beaucoup cette version très poétique de Carmen entendue lors de la "grande battle" sur France 2 cette semaine. Je vous laisse découvrir la maestria des "ouvriers". Même Milou connait cet air et en grande séductrice, me le  fredonne pour me mettre dans sa poche ou se faire pardonner une grosse bêtise...

samedi 17 novembre 2012

Le samedi on joue ! Gagne ton papa


Même si aucun n'a jamais gagné son papa ici, ce jeu est quand même sympa pour tout le monde.





On peut y jouer de plusieurs manières différentes, moi j'en vois trois au moins.

vendredi 16 novembre 2012

Acte II, scène 5 : la manif vue par Superman




Le P'tit Prince, son père, ils discutent le soir avant de se coucher.



- Papa, demain j'vais à la manif, bah oui, faut bien dire qu'il faut des papas et des mamans. Il faut vivre avec les papas et les mamans ensemble (NDLR : oui, mais combien ? Là est la question...)

- Et si tu te perds ? Tu sais , il y aura plein de monde !

- Oh, non, ne t'inquiètes pas ! Dans ce cas-là j'vais au commisteriat de police...


On est mal, on est mal, je crois que je vais plutôt inscrire son nom et mon n° de tel sur sa main, c'est plus sûr !
Ils sont où les commistériats du 14e, 6e, 7e arrondissement de Paris ?

Quand le p'tit bonheur part en vacances...

Elle emporte aussi...ses pinceaux, son aquarelle ( enfin, ça fait 3 ans qu'elle fait ça et il ne se passe rien du tout ...) et, pour la première fois depuis bien longtemps, elle prends le temps d'en faire un peu (non sans avoir organisé l'atelier peinture des kids avant, sinon point de salut).

Quel bonheur de pouvoir s'y remettre après si longtemps. J'ai un peu perdu la technique, c'est loin d 'être parfait, il me manquait aussi quelques ustensiles (j'aime bien mixer aquarelle et encre de chine et là pas d'encre de chine), mais le résultat me convient. Je crois que je vais essayer de m'y remettre plus souvent, c'est tellement délassant ! Et finalement, peu importe le résultat ! ça fait un bien fou !

PS : Milou a bien participé aussi à l'atelier peinture, elle m'a gentiment gratifiée d'une énorme tache de peinture violette sur ma théière, d'où le cache misérable de ma palette. Tou est oune ariste ma fille, mais la prochaine fois, si tu veux te la jouer Pollock, t'ira dans la grange.

jeudi 15 novembre 2012

Le jeu des voitures revu et corrigé par les kids


- Ouais, un point !

- Il m'a fait coucou !!! YES !!!

- Là, ils n'ont pas souri, ils sont trop nuls

- j'ai eu un camion !!!

Dites les kids, c'est quoi ce jeu au juste ?

mercredi 14 novembre 2012

La minute militante !

Tract LMPT recto
Parce qu'on a beau être bloggeuse, parler de tout, de rien et de n'importe quoi, certaines choses sont essentielles.
Je prends le risque de ne pas plaire à tout ceux qui passent par ici. (edit du 17 novembre : effectivement )

La loi doit protéger le droit pour un enfant à avoir un papa et une maman.
Les enfants ne nous pardonneront pas de ne pas les avoir protégé des désirs fous des adultes.


Edit du 17 novembre : la France étant un pays démocratique, j'ai la liberté de donner mon opinion sur cette question, a fortiori sur mon blog. Si vous vous sentez agressé ou blessé par cette affiche, j'en suis profondément désolée. Dire que nous sommes tous nés d'un homme et d'une femme est une vérité fondamentale. Etre taxée d'homophobe pour cela n'a absolument aucun sens, une personne homosexuelle est, elle aussi, née d'un père et d'une mère.
Je respecte votre opinion, quelle qu'elle soit, respectez la mienne (qui a aussi droit de cité - au sens propre du terme-). Nous pouvons ne pas être d'accord (j'aime beaucoup la contradiction), mais par pitié, ne me réduisez pas à cette seule opinion, s'il vous plait. Je suis, comme chacun de vous, une personne complexe avec ses défauts, ses qualités, des opinions qui peuvent vous plaire, d'autres moins. Mais n'est ce pas la richesse de toute personne ? 

Le mercredi c'est bibli : Vous êtes tous mes préférés



Il était une fois une maman ours, un papa ours et leurs trois oursons.
Chaque soir, papa et maman ours viennent border leurs enfants en leur disant "vous êtes les plus merveilleux oursons du monde !"

mardi 13 novembre 2012

Journée de la gentillesse



Grosbisous
Près d’un français sur 2 ressent de l’agressivité autour de lui. Les plus concernés par ce sentiment sont les 35-49 ans (53%), les Français qui travaillent (50%) et en particulier les femmes (57%). Cette journée permet à Psychologies Magazine de mettre un coup de projecteur sur un sujet d’actualité : le besoin de bienveillance, de respect et de relations plus sereines, que ce soit dans les transports, au travail, ou dans le voisinage . Elle permet de mettre en avant ces petites attentions de tous les jours qui sont capables de ré-enchanter le quotidien et de rendre la vie sociale plus harmonieuse.



Alors, soyez gentils, faîtes quelque chose !

Par exemple, osons le compliment (je m'inscris tout de suite, j'ai un peu de boulot à faire sur le sujet...Trop franche, je me casse souvent la margoulette).

Alors on va commencer par se complimenter soi-même (on n'est jamais aussi bien servi...), sur ses réussites, sur ce que nous avons appris de l'existence, sur ce que vous voulez, du moment que c'est avec le coeur !
Et puis...

Si on complimentait un de ses proches ?

Et puis, osons, le grand pas...Complimentons un INCONNU (un truc de dingue !)

Je commence ? (je vous ai mis tout ça en rose, aujourd'hui c'est la journée bisounours)


  • Merci à vous tous nombreux inconnus qui passez sur ce blog et un merci tout spécial à ceux qui laissent un petit mot, ça me fait toujours très plaisir et c'est véritablement très inspirant (c'est cliché, mais c'est très très vrai, n'est ce pas Bibiche ?) (pour les inconnus, j'aimerais bien vous connaître un peu mieux qu'en statistiques ! Je n'aime pas les chiffres, mais j'aime beaucoup les mots, alors lâchez-vous, c'est aujourd'hui ou jamais),
  • Merci aux berruyers pour leur courtoisie remarquable (j'en fais trop ? Nan, mais sincèrement, j'ai été scotchée, je vous l'ai déjà dit ? Ah bon ?)
  • Merci à mes enfants qui me font bien rire (ouais, quand même, malgré les dents, la niaque, les questions, etc...),
  • Merci à mon mari qui fait de gros gros efforts en ce moment, 
  • Et puis merci pour ce que je suis, pour cette vie qui m'a été donnée et dont j'essaie de faire bon usage.
Une suggestion "gentillesse" aussi pour les enfants (pas de jaloux !) : donner à chacun dans le creux de l'oreille une mission secrète :" Faire toute la journée un maximum de choses gentilles", suivant l'âge, les noter sur un papier ou dans un coin de sa mémoire et au dîner, les raconter et dire ce que l'on a ressenti en faisant ces choses.

Et sinon, spéciale dédicace à Miss A, la reine des bisous ! Tu transmettras Lézard lève tard ?



Et pour "de rire" comme dirait Milou :


Journée internationale de la gentillesse par franceinter

lundi 12 novembre 2012

Un papa, une maman c'est :

Pour donner suite à l'excellent initiative de Maman Lapin, 
Voici les définitions d'un papa et d'une maman par mes loulous. La question : "qu'est-ce qu'un papa ? Qu'est-ce qu'une maman ?
On notera que les réponses sont celles de mes enfants, spontanément, sans avoir réfléchi une semaine à l'avance, en dictée à l'adulte. Le vécu de la journée a largement influencé les réponses (cf : "une maman ça gronde", je venais de me fâcher bien bien juste avant) et Milou a été particulièrement inspirée ! Donc il faut les prendre pour ce qu'elles sont et c'est tout !

Il en faut peu...

Pour le plaisir ce matin et nous sortir de nos torpeurs automnales :

dimanche 11 novembre 2012

Vacances, j'oublie tout et je profite...

En vrac, voici mes impressions de vacances (si vous n'en avez rien à faire, surtout passez votre chemin, sauf si vous ne voulez rater sous aucun prétexte le mea culpa presque à la fin).

Alors...


On commence par des couleurs magnifiques, des éclairages à couper le souffle que mes photos tentent vainement de retenir.

samedi 10 novembre 2012

Le samedi on joue ! Cocotaki


Un petit jeu tout simple, pas cher, pratique à emporter quand on part en voyage et qui ressemble bigrement au UNO. Le jeu : on peut jouer quand on a une carte de la même couleur ou du même animal que celle posée précédemment. Pour chaque carte posée, on doit faire le cri de l'animal (ambiance garantie avec des petits, et cette fois-ci même les grands s'amusent) sauf pour les cartes rouges  pour lesquelles on doit rester muet et sauf le coq rouge pour lequel on doit crier cocotaki. La carte papillon multicolor permet de choisir n'importe quelle couleur. Si on a des voisins cardiaques, on évite, c'est plutôt bruyant !
Les enfants aiment beaucoup ce jeu et on peut y jouer dès 4 ans avec un tout petit peu d'aide.

A vous de jouer !

Les 5 petits bonheurs de la semaine, #2

Bon, avec un peu de retard et comme prévu, voici mes 5 petits bonheurs de la semaine :

1. Avoir bien rigolé en entendant Milou chanter dans la voiture "je n'ai pas sommeil" alors qu'elle nous a empêché de dormir toute la nuit...
2. Avoir entendu l'Albatros dire qu' hier était le plus beau jour de sa vie (visite de Bourges, j'en reparlerai, j'ai des choses à me faire pardonner...)
3. Des éclairages de fin de journée à tomber par terre, une terre recouverte d'or...
4. Des bons moments entre cousins, apéros, balades...
5. Un rattrapage avec le grand blond avé la chaussure d'un certain nombre de films en retard (au rythme d'un film par mois, le retard se creuse inexorablement), parmi lesquels "Tout ce qui brille", belle histoire contemporaine sur l'amitié et le bonheur.

Vous participez aussi ?

mercredi 7 novembre 2012

Le mercredi c'est bibli : Une famille aux petits oignons

Une famille aux petits oignons de Jean-Philippe Arrou-Vignod : un mélange de Treize à la douzaine, des malheurs de Sophie et du p'tit Nicolas qui ravira petits et grands de 7 à 97 ans. C'est un recueil de plusieurs romans courts dont les titres sont évocateurs :

L'omelette au sucre
Le camembert volant
La  soupe de poissons rouges
Des vacances au chocolat

Les vacances entre cousins, l'arrivée d'un enfant supplémentaire, le papa qui se retrouve tout seul à gérer une fratrie de p'tits gars (un grand moment !), la visite aux cousins (un peu pénibles...), le séjour chez les grands-parents, les bêtises et inventions diverses...De quoi passer un bon moment et afficher la banane dès qu'on le lit.